Rumeur : Patrick Drahi serait intéressé par une entrée au capital d’Orange… en cas de vente de SFR

Rumeur : Patrick Drahi serait intéressé par une entrée au capital d’Orange… en cas de vente de SFR

 

En bref et à prendre avec des pincettes. Dans sa rubrique « Confidentiel », le magazine hebdomadaire Challenges rapporte sans planter le décor que Patrick Drahi a confié en réponse à ses intentions en marge des rumeurs récentes sur le rachat de SFR par Bouygues et sur son désengagement du marché français au profit des Etats-Unis, que l’opérateur au carré rouge n’est pas à vendre. Sauf si cette opération lui permet d’entrer au capital d’Orange. Sans plus de précisions.
 
Une rumeur qui en rappelle une autre puisqu’en mars dernier, La Lettre de l’Expansion, propriété de SFR Presse, a avancé selon ses informations que Patrick Drahi « serait allé informer à l’automne le plus haut niveau de l’exécutif français de son souhait de vendre SFR à Bouygues Telecom ». Et de signifier son souhait d’entrer au capital d’Orange. Puis en avril dernier, c’est l’agence Bloomberg qui a relancé cet éventuel scénario, attestant d’un intérêt de Bouygues pour SFR, ce à quoi un porte-parole d’Altice a répondu dans la foulée que «SFR est un de nos actifs essentiels, intégré au projet industriel à long terme du groupe ». De son côté, l’opérateur de Martin Bouygues s’est fendu d’un démenti non catégorique, déclarant que « comme tout acteur d’un marché, [il] étudie régulièrement les diverses hypothèses d’évolution du secteur des télécoms ; mais à ce jour il n’y a aucune discussion avec un autre opérateur et aucun mandat n’a été délivré à quelque conseil que ce soit. »