Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … Free fait sa fête foraine, naissance de l’union des télécoms sous Napoléon III, etc.

Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … Free fait sa fête foraine, naissance de l’union des télécoms sous Napoléon III, etc.

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ca s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …

 


 

14 Mai 2009 : partager en toute simplicité 

Free simplifiait la vie de ses abonnés en leur permettant de partager encore plus facilement leurs contenus numériques au sein du foyer.

Le 14 mai marquait l’introduction d’un nouveau service reposant sur le protocole Universal Plug & Play (UPnP AV) supporté par le boîtier TV de la Freebox HD. Les Freenautes pouvaient ainsi diffuser de façon très simple sur leur télévision les contenus numériques (photos et vidéos) de leur(s) ordinateur(s).

Cette nouvelle fonctionnalité de la Freebox HD simplifie la diffusion de ces contenus en ce qu’elle ne nécessite aucun transfert sur le disque dur de la Freebox ni aucune configuration particulière de cette dernière.


15 mai 2009 : Free bien en selle pour fêter ses 10 ans

A l’occasion des 10 ans de la création de Free, une grande fête avait été organisée le 15 mai au musée des arts forains à Paris. Tous les salariés de Free étaient ainsi conviés à fêter ensemble 10 ans de réussite et à pratiquer les attractions foraines d’antan. Une occasion pour nous de retrouver certaines têtes connues du groupe dont Thomas Reynaud, récemment devenu patron de Free

De gauche à droite, Angélique Berge (directrice de la relation abonné), Thomas Reynaud (directeur général d’Iliad), Isabelle Audap (attachée de presse d’Iliad)


17 mai 1865 : naissance de l’Union télégraphique internationale

Du 1er mars au 17 mai 1865, les délégués de vingt pays européens se réunissent au salon de l’horloge du palais d’Orsay à Paris, sur invitation de la France, pour harmoniser le service du télégraphe entre les principaux États européens. Pour Louis Napoléon Bonaparte, le futur empereur Napoléon III, une économie moderne avait besoin de communications rapides qui ne devaient pas s’arrêter aux frontières.

Le nouveau traité s’appliquait à tous les pays et proposait un cadre de normalisation des équipements de télégraphie, des instructions d’exploitation uniformes ainsi qu’une tarification et des règles comptables internationales communes. Le franc français fut adopté comme unité monétaire pour tous les comptes internationaux et l’on demanda aux compagnies télégraphiques privées des Etats membres de la nouvelle Union télégraphique internationale de se conformer au traité et à ses règles et règlements.

Depuis 1932 elle prend son nom actuel Union internationale des télécommunications et est rattachée à l’ONU en 1949. L’institution attribue dans le monde entier des fréquences radioélectriques et des orbites de satellite, élabore les normes techniques qui assurent l’interconnexion harmonieuse des réseaux et des technologies et s’efforce d’améliorer l’accès aux TIC pour les communautés mal desservies.

Délégués à la Conférence télégraphique internationale de Paris, 1865. Source : Archives historiques de l’Union internationale des télécommunications