Freezone S'inscrire

Free Mobile couvre désormais 94,5% de la population en 3G et 88% en 4G

Free a publié ce matin le bilan de sa couverture mobile. L’opérateur a ainsi poursuivi le déploiement des fréquences 4G au cours des 3 premiers mois de l’année, avec 835 sites nouvellement équipés en 1 800 MHz, et plus de 300 en 700 MHz, suivant l’ouverture progressive des autorisations dans les nouvelles zones. Free Mobile annonce qu’il couvre désormais 94,5% de la population en 3G et 88% en 4G avec son propre réseau.

Et Free ne compte pas relâcher ses efforts cette année puisqu’il annonce l’ouverture d’environ 2 000 nouveaux sites sur l’année 2018. Cela permettra d’atteindre une couverture 4G proche de 90% et une couverture 3G de 95%. L’opérateur indique par ailleurs qu’il va finaliser la migration des sites 4G en 1 800 MHz courant 2018.

Autre information intéressante concernant le réseau mobile de Free, ce dernier précise que plus de 90% des sites sont fibrés dans les zones urbaines. Free publie par ailleurs les résultats de l’étude nPerf sur les débits 4G au cours du 1er trimestre 2018 dans laquelle il se place en deuxième position derrière Orange.

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (62)
Afficher les 56 premiers commentaires...
Posté le 16 mai 2018 à 15h03
crachoveride a écrit
xtrmnt a écrit xtrmnt a écrit C'est juste hallucinant d'entendre des propos comme "Free est un opérateur plus jeune, c'est normal qu'ils soient derrière..."   Comparant un opérateur qui a 6 ans avec d'autres qui ont entre 15 et 30 ans clairement pas non. Ce qui est abérant c'est plutôt de penser le contraire. ou bien "le service dépend d'où on se trouve, quand on s'abonne on le sait".... Je ne dis pas qu'on ne le sait pas, je dis simplement qu'une explication historique n'est pas un critère de choix pertinent. Si justement puisqu'il explique la raison du retard de couverture, pour info il en était exactement de même au début de SFR et de Bouygues mais tu sembles l'avoir oublié (ou tu n'étais peu être pas encore la ou intéressé à la mobilité, je ne sais pas). Le prix, la qualité de service, les avantages, mais pas l'historique d'une boîte. Je ne conteste pas cette réalité, je me permet juste de souligner que ça n'a aucun impact pour la majorité des clients.... je rectifie "ça n'a aucun impact pour la majorité des clients qui ne s'y intéresse pas un minimum" sauf que beaucoup de freenaute son geek, suffit de voir sa grosse communauté, Je ne me rappel pas avoir vu des fan/passionné avoir créé des sites de support, de tuto, de pages FB, d'applications pour un opérateur comme c'est le cas pour Free.   Quand on souscrit un abonnement, on le compare avec les concurrents, quelque soit leur ancienneté. Le consommateur n'a que faire de l'historique d'une boîte : il attend juste un service pour un prix donné - il en est satisfait ou pas Justement pour cette partie de clients c'est ce qu'ils font et on le vois dans les différents sondages ou malgré l'expérience assez négatives de certains, Free ressort chaque fois 1er, c'est un fait, je ne dit pas que c'est le cas pour tout le monde mais ça reste malgré tout une majorité. Je suis bien d'accord et c'est justement la satisfaction qui ressort des sondages et ce depuis quelques années si vous regardez bien, comment un opérateur ayant un réseau soit disant pourri pourrait rester 1er sur le recrutement et avoir majoritairement des abonnés sur son forfait 4G? ça n'a aucun sens, je veux bien que les promos aident mais SFR en fait des toutes aussi intéressante et pourtant gros floppe, satisfaction cliente au plus bas etc... les promos ne font pas tout. Il semblerait que justement les promos drainent une partie non négligeable des nouveaux recrutements....la question pertinente serait plutôt de connaître l'ancienneté moyenne des abonnés, le churn, et la proportion des abonnés vente privée, etc etc.... ce qu'on ne saura jamais bien sûr... donc je me garderais bien de faire un lien entre le taux de recrutement et la satisfaction d'un opérateur. Encore une fois les promos ne font pas tout, si la plupart partaità la fin de celles-ci, le nombre d'abonnés diminuerait aussi vite voir plus vite que les recrutement depuis le temps, hors on voit que le nombre d'abonnées ne fait qu'augmenter, ce qui veut dire que le nombre de personne qui partent est inférieur. Votre arguments est par contre valable et vérifiable sur le fixe ou la c'est ce qui est en train de se passer, et on voit que les promos n'ont pas suffit et n'ont fait que diminuer l'ARPU malgré une croissance de plus en plus rapide coté fibre. il ne va pas chercher des excuses à son opérateur !! Et surtout, on le souscrit pour la France Entière, en attendant qu'il fonctionne quelque soit le lieu où on se situe. Ca s'appelle la qualité de service Même réponse qu'au dessus. c'est juste incroyable qu'on prétende que ce postulat de base soit à géométrie variable et qu'il soit normal de s'accommoder des différences selon les endroits visités! Ce n'est pas ce que j'ai dit, si la personne souscrit chez Free mais ne capte jamais bien son réseau ou n'en est pas satisfaite, la solution la plus logique est justement de changer, mais je ne vois pas ce qu'il y a de surprenant à ne pas capter partout vue la jeunesse de l'opérateur, c'est dans quasiment tous les domaines et il n'y a rien de nouveau à ça, le fait est que pour beaucoup ça marche, c'est tout. Je constate juste. Je ne te visais pas particulièrement, Tkt je ne me suis pas sentis spécialement visé puisque je suis chez les 4 opérateurs en même temps de par mon taf et pour le perso  mais davantage un discours ambiant qu'on peut parfois trouver ici : totalement d'accord avec toi , on choisit, on compare, on résilie, on reste, on est totalement libre de se faire son opinion. Je n'ai pas d'avis sur le rapport 6 ans / couverture incomplète : ce qui je dis simplement, c'est que dès lors que le forfait est proposé à un client, il va le comparer avec les autres qui existent, sans prendre en compte la jeunesse du réseau. Ca peut sembler inconséquent, illogique, mais ce sont les critères les plus fréquemment mis en avant. La ok je suis bien d'accord, c'est un constat un peu stupide (sans vouloir être insultant) que fait le client en agissant ainsi d'ailleurs mais c'est aussi compréhensible de sa part d'une certaine façon (tout le monde ne s'intéresse pas à la mobilité donc la c'est parfaitement compréhensible, faut juste être un minimum curieux de ce qu'on signe/utilise, un réseau ne se construit pas en un claquement de doigts, ça prend du temps donc c'est aussi normal que les 1er clients paient les pot cassé, c'est vrai dans la plupart sinon tous les domaines, enfin c'est mon avis, ça n'engage que moi). Qui peut raisonnablement imaginer que ce genre d'explication à le moindre impact dans le choix ou non de s'abonner/résilier.... à tout hasard les chiffres et satisfactions clients permettent de le vérifier  ne vous en déplaise. Je n'ai pas d'actions dans un quelconque opérateur, donc je n'ai aucun plaisir ou déplaisir à lire le taux de satisfaction avancé. En revanche, je trouve justement qu'en terme de communication, ces études mises en avant sont TRES problématiques, car elles ne sont pas là par hasard et tentent d'éteindre un incendie sur la qualité de service (infondé ou pas). Je ne suis pas vraiment d'accord dans le sens ou ses sondages sur le taux de satisfactions des utilisateurs a été fait par des organismes indépendants et son accessible librement pour n'importe qui. Free n'a fait que les ressortir au moment de sortir ses chiffres trimestriel, je ne vois pas en quoi c'est problématique, un coup de bonne pub n'a rien de négatif au contraire, chaque opérateur ne manque pas d'en faire régulièrement, comparer avec les autres opérateurs pour le vérifier.  Si tu voulais mettre en avant un critère de satisfaction pertinent, tu mettrais en avant le taux de résiliation ou l'ancienneté d'un abonné (mais ce sont des données stratégiques). Je pense qu'il n'y a pas besoin d'avoir BAC+5 pour comprend la raison que Free a de ne pas mettre ce chiffre en avant (notamment pour le fixe), et idem pour les autres opérateurs d'ailleurs, que ça soit sur ce critère ou un autre, chaque opérateur va mettre en avant les choses les plus positives.  C'est discuttable concernant la neutralité des résultat c'est vrai mais tous font la même, je ne dit pas que c'est bien pour autant.  Par contre, vouloir prouver via des études que tu as des clients satisfaits, ca démontre bien la nécessité de communiquer sur un problème C'est illogique, donc parceque la plupart des clients sont satisfait d'un opérateur c'est qu'il y a forcément anguille sous roche, que c'est louche ^^ hé faut arrêter d'être parano hein  au pire fait toi ton propre avis en testant. Ce n'est pas parcequ'un film a pour la plupart de bonnes critiques que tu l'aimera forcément et inversement, est ce que pour autant ça démontre quoi que ce soit sinon qu'il a été majoritairement apprécié? Non. (encore une fois infondé ou pas ça n'est pas le sujet). Ca me semble davantage attiser le problème que le régler, mais ça, chacun en jugera...  Je ne vais pas me répéter encore une fois, je ne juge pas ton point de vue, je te répond simplement avec le mien mais je respect le tien  Si pour toi les sondages de satisfactions mis en avant par Free te semble soulever un problème, je serai curieux d'avoir ton avis sur ceux de Bouygues mettant en avant sa couverture mais pas son débit, et Orange et SFR faisant parfois l'inverse?

Je suis globalement d'accord avec ton analyse mais nous parlons de deux choses différentes : tu apportes des éléments d'explication structurels et historiques, et je pense qu'ils permettent d'éclairer cette situation. Mais je pense que ces éléments ne sont absolument pas audibles pour la majorité des consommateurs qui ont d'autres critères d'appréciation.... Mais ce genre de décalage est susceptible de revenir à chaque communication des résultats.... 

Une remarque néanmoins sur le caractère particulier des abonnés Free : tu penses vraiment que dans les 14 millions d'abonnés FREE il y a une majorité de Geeks? Ca fait BEEEAAAUCOUP de geeks. 

Enfin, sur le taux de satisfaction, quitte à assumer ma paranoïa, oui je pense que c'est un problème. Tu vois beaucoup de commentaires du type "extraordinaire", "le meilleur film depuis la rentrée", "un film irrésistible" sur des films comme star wars, marvel, ou james bond? Si tu suis une keynote d'Apple, tu vas voir Tim Cook qui déclare fièrement sur une slide : "80% de nos clients sont contents du SAV"?  Ta stratégie de marque si elle est convaincante n'a pas besoin de mettre en avant ce genre de considérations....  et contrairement à toi, je ne pense pas qu'on mette un argument par hasard, "parce qu'il ne fait pas de mal", surtout quand on a une communication maîtrisée comme Free, même aux investisseurs. C'est à double tranchant, mais je suis d'accord, les autres opérateurs mettent aussi en avant ce type d'arguments (car ils ont justement été confrontés à ce genre de soucis....). 

Posté le 16 mai 2018 à 15h20
crachoveride a écrit
xtrmnt a écrit Je te réponds avec ironie sur ta précédente remarque que je trouvais très convaincante :"Bienvenue dans la réalité et dans les années 2000  tu découvre enfin la dure réalité mais oui c'est bien ça." Justement, ça ne semblait pas être l'avis de mon contradicteur qui déplorait que les français fassent leur calimeros à tout bout de champ.... Donc sauf erreur de ma part, cette réalité que tu décris n'est pas constatée par l'ensemble des lecteurs ici.... Comme sur les forum d'Orange/Bouygues ou SFR tu verra la plupart des gens se plaindre mais ceux pour qui ça fonctionne interviendrons rarement, rien d'étonnant et pourtant ça reste très minoritaire.  Quant au cours d'Iliad, je n'insulterai pas ton intelligence en te demandant de faire le ratio -20%/+1,5% Je n'insulterai pas la tienne en te faisant remarquer que le cour de la bourses ne fait que bouger donc que cela n'a pas vraiment d'impact finalement. Les captures d'écran que tu présentes montrent l'énorme frivolité des investisseurs, j'en conviens... mais je te laisserai encore une fois apprécier l'ordre de grandeur des variation... Ce n'est qu'une question de temps comme c'est le cas depuis mmm plus de 10 ans en fait  Après chacun peut faire une lecture différente de cette baisse, et de son impact, et on peut également penser que le changement d'une partie de l'équipe dirigeante n'est qu'un hasard du calendrier qui n'envoie aucun signal au marché.... On parlais jusque la du mobile et tu me balance un truc qui a plutôt rapport avec le fixe ... ^^ mais c'est bien tu as remarqué que quasiment chaque fois que dans un boite les résultats dans un domaine ne sont pas suffisamment satisfaisant, le patron de ce domaine changeait, la il a juste changé de domaine, il n'a pas été viré, il reste dans la même boite, mais même la à aucun moment je n'ai prétendu le contraire donc je ne vois pas vraiment ou tu veux en venir.

Explication de texte : si tu en as le courage (c'est long...) tu verras que ma précédente remarque était déjà ironique car elle répondait à un troll "les gens n'ont pas de cerveau.... ils feraient mieux de réfléchir...." (comprendre implicitement, ça n'est pas le cas pour le moment).  Donc je ne vois pas trop à quoi se rapportait le "c'est une dure réalité que tu découvres..." vu que c'est une réalité qui n'existait pas chez mon contradicteur, et que je lui répondait avec ironie....

Ensuite, le changement d'équipe, je ne te parlais pas spécifiquement du fixe, je te disais que -20%, ça n'était pas -5 ou -8% : il me semble que c'était la pire baisse historique pour la boîte (ou depuis longtemps) et qu'en soi, le changement d'équipe est un signal fort... Et donc que les variations de la bourse, si elles existent et sont souvent très importantes, peuvent aussi  signaler des problèmes plus concrets (sic altice et la trésorerie, qui a préfiguré son changement de stratégie....). Qu'Iliad reprenne ses 20% à terme, c est tout à fait plausible, mais en attendant, je ne pense pas qu'on puisse considérer que c'est une variation mineure, comparable à celle que tu présentais à côté.

Posté le 16 mai 2018 à 15h26
xtrmnt a écrit

Je suis globalement d'accord avec ton analyse mais nous parlons de deux choses différentes : tu apportes des éléments d'explication structurels et historiques, et je pense qu'ils permettent d'éclairer cette situation. Mais je pense que ces éléments ne sont absolument pas audibles pour la majorité des consommateurs qui ont d'autres critères d'appréciation.... Mais ce genre de décalage est susceptible de revenir à chaque communication des résultats.... 

C'est sur ^^

Une remarque néanmoins sur le caractère particulier des abonnés Free : tu penses vraiment que dans les 14 millions d'abonnés FREE il y a une majorité de Geeks? Ca fait BEEEAAAUCOUP de geeks. 

Quand je vois le nombre commentaires un minimum technique, d'utilisateurs RNC Mobile quotidient, idem pour Free mobile Netstat, d'utilisateurs Nperf, Sensorly etc... qui sont chez Free tu serai surpris je pense (tout comme je l'ai été au début).

Enfin, sur le taux de satisfaction, quitte à assumer ma paranoïa, oui je pense que c'est un problème. Tu vois beaucoup de commentaires du type "extraordinaire", "le meilleur film depuis la rentrée", "un film irrésistible" sur des films comme star wars, marvel, ou james bond?

Oui j'en vois pas mal et c'est la même pour Free (que ça soit dans le fixe comme dans le mobile).

Si tu suis une keynote d'Apple, tu vas voir Tim Cook qui déclare fièrement sur une slide : "80% de nos clients sont contents du SAV"?  Ta stratégie de marque si elle est convaincante n'a pas besoin de mettre en avant ce genre de considérations....

Et c'est pourtant bien ce qu'il font, ils comparent bien la satisfactions clients et même le nombre de ventes, de maj par rapport à la concurrence, pourtant ils n'ont clairement pas besoin de ça, l'entreprise bas des reccords mêmes dans ces domaines.

 et contrairement à toi, je ne pense pas qu'on mette un argument par hasard, "parce qu'il ne fait pas de mal", surtout quand on a une communication maîtrisée comme Free, même aux investisseurs.

Je t'invite dans ce cas à te renseigner un minimum sur le marketing/la pub smile

C'est à double tranchant, mais je suis d'accord, les autres opérateurs mettent aussi en avant ce type d'arguments (car ils ont justement été confrontés à ce genre de soucis....). 

Exactement, et pour en revenir à la bourse, comme je le disais précédemment il n'y a pas grand chose d'alarmant puisque chaque année c'est la même, et ça a même déjà été bien pire comme on peu le voir  ici sur 5 ans  et ici  depuis la création de Free. Bref rien de nouveau donc je comprend pas pourquoi tout le monde s'affole sans se renseigné, c'est ridicule et tristement drôle à la fois.

Posté le 16 mai 2018 à 15h40
crachoveride a écrit
xtrmnt a écrit Je suis globalement d'accord avec ton analyse mais nous parlons de deux choses différentes : tu apportes des éléments d'explication structurels et historiques, et je pense qu'ils permettent d'éclairer cette situation. Mais je pense que ces éléments ne sont absolument pas audibles pour la majorité des consommateurs qui ont d'autres critères d'appréciation.... Mais ce genre de décalage est susceptible de revenir à chaque communication des résultats....  C'est sur ^^ Une remarque néanmoins sur le caractère particulier des abonnés Free : tu penses vraiment que dans les 14 millions d'abonnés FREE il y a une majorité de Geeks? Ca fait BEEEAAAUCOUP de geeks.  Quand je vois le nombre commentaires un minimum technique, d'utilisateurs RNC Mobile quotidient, idem pour Free mobile Netstat, d'utilisateurs Nperf, Sensorly etc... qui sont chez Free tu serai surpris je pense (tout comme je l'ai été au début). Enfin, sur le taux de satisfaction, quitte à assumer ma paranoïa, oui je pense que c'est un problème. Tu vois beaucoup de commentaires du type "extraordinaire", "le meilleur film depuis la rentrée", "un film irrésistible" sur des films comme star wars, marvel, ou james bond? Oui j'en vois pas mal et c'est la même pour Free (que ça soit dans le fixe comme dans le mobile). Si tu suis une keynote d'Apple, tu vas voir Tim Cook qui déclare fièrement sur une slide : "80% de nos clients sont contents du SAV"?  Ta stratégie de marque si elle est convaincante n'a pas besoin de mettre en avant ce genre de considérations.... Et c'est pourtant bien ce qu'il font, ils comparent bien la satisfactions clients et même le nombre de ventes, de maj par rapport à la concurrence, pourtant ils n'ont clairement pas besoin de ça, l'entreprise bas des reccords mêmes dans ces domaines.  et contrairement à toi, je ne pense pas qu'on mette un argument par hasard, "parce qu'il ne fait pas de mal", surtout quand on a une communication maîtrisée comme Free, même aux investisseurs. Je t'invite dans ce cas à te renseigner un minimum sur le marketing/la pub  C'est à double tranchant, mais je suis d'accord, les autres opérateurs mettent aussi en avant ce type d'arguments (car ils ont justement été confrontés à ce genre de soucis....).  Exactement, et pour en revenir à la bourse, comme je le disais précédemment il n'y a pas grand chose d'alarmant puisque chaque année c'est la même, et ça a même déjà été bien pire comme on peu le voir  ici sur 5 ans  et ici  depuis la création de Free. Bref rien de nouveau donc je comprend pas pourquoi tout le monde s'affole sans se renseigné, c'est ridicule et tristement drôle à la fois.
 

C'est justement parce que le marketing ne m'est pas inconnu du tout que je peux te dire que ce genre de communication n'est pas choisi par hasard.... et que le taux de satisfaction n'est pas un argument particulièrement mis en avant par les marques premium, qui communiquent davantage sur le produit que sur le taux de satisfaction... et donc qu'en soi, quand tu vas sur ce genre de terrain, c est qu'il y a un incendie à éteindre, sans quoi tu n'en as pas besoin.

Qu'il y a ait une base importante de geeks, je n'en doute pas (et je pense qu'il y en a chez de nombreux opérateurs), mais ça n'en fait pas une masse critique, en tout cas qui ne permet pas à la boîte d'assurer sa viabilité économique.... (sic les accords passés entre Free et les chaînes de TV alors que nimporte quel geek sait que tu peux les recevoir autrement).

Enfin, pour la bourse, personne ne conteste sa frivolité et sa surréaction. Mais il est tout aussi excessif de surinterpréter ces signaux que les négliger, car ils préfigurent parfois aussi des problèmes bien plus importants (bien qu'ici, on en soit encore très loin, même si ce -20% n'est absolument pas anodin et simplement cyclique....)

Posté le 16 mai 2018 à 15h57
xtrmnt a écrit

C'est justement parce que le marketing ne m'est pas inconnu du tout que je peux te dire que ce genre de communication n'est pas choisi par hasard.... et que le taux de satisfaction n'est pas un argument particulièrement mis en avant par les marques premium, qui communiquent davantage sur le produit que sur le taux de satisfaction... et donc qu'en soi, quand tu vas sur ce genre de terrain, c est qu'il y a un incendie à éteindre, sans quoi tu n'en as pas besoin.

Très bien dans ce cas pourquoi Orange faisait la même?

Qu'il y a ait une base importante de geeks, je n'en doute pas (et je pense qu'il y en a chez de nombreux opérateurs), mais ça n'en fait pas une masse critique, en tout cas qui ne permet pas à la boîte d'assurer sa viabilité économique.... (sic les accords passés entre Free et les chaînes de TV alors que nimporte quel geek sait que tu peux les recevoir autrement).

Sans chiffre officiel on ne peut rien déduire innocent (oui j'adore ce smiley ^^ )

Enfin, pour la bourse, personne ne conteste sa frivolité et sa surréaction. Mais il est tout aussi excessif de surinterpréter ces signaux que les négliger, car ils préfigurent parfois aussi des problèmes bien plus importants (bien qu'ici, on en soit encore très loin, même si ce -20% n'est absolument pas anodin et simplement cyclique....)

Cette baisse n'est effectivement pas à négliger pour autant mais elle a déjà été pire et Free s'en est remis donc je ne m'en fait vraiment pas pour eux et s'ils coulent bas ça sera juste dommage (j'ai pas d'action chez eux donc bon ça ne me fera pas grand chose mais je plaindrais quand mêmes ses employés). C'étais juste un constat et un avis perso.

Posté le 17 mai 2018 à 12h37
crachoveride a écrit
xtrmnt a écrit C'est justement parce que le marketing ne m'est pas inconnu du tout que je peux te dire que ce genre de communication n'est pas choisi par hasard.... et que le taux de satisfaction n'est pas un argument particulièrement mis en avant par les marques premium, qui communiquent davantage sur le produit que sur le taux de satisfaction... et donc qu'en soi, quand tu vas sur ce genre de terrain, c est qu'il y a un incendie à éteindre, sans quoi tu n'en as pas besoin. Très bien dans ce cas pourquoi Orange faisait la même? Qu'il y a ait une base importante de geeks, je n'en doute pas (et je pense qu'il y en a chez de nombreux opérateurs), mais ça n'en fait pas une masse critique, en tout cas qui ne permet pas à la boîte d'assurer sa viabilité économique.... (sic les accords passés entre Free et les chaînes de TV alors que nimporte quel geek sait que tu peux les recevoir autrement). Sans chiffre officiel on ne peut rien déduire  (oui j'adore ce smiley ^^ ) Enfin, pour la bourse, personne ne conteste sa frivolité et sa surréaction. Mais il est tout aussi excessif de surinterpréter ces signaux que les négliger, car ils préfigurent parfois aussi des problèmes bien plus importants (bien qu'ici, on en soit encore très loin, même si ce -20% n'est absolument pas anodin et simplement cyclique....) Cette baisse n'est effectivement pas à négliger pour autant mais elle a déjà été pire et Free s'en est remis donc je ne m'en fait vraiment pas pour eux et s'ils coulent bas ça sera juste dommage (j'ai pas d'action chez eux donc bon ça ne me fera pas grand chose mais je plaindrais quand mêmes ses employés). C'étais juste un constat et un avis perso.
Concernant la baisse de l'action Free, je dirais que cette action a été depuis pas mal de temps largement surévaluée, et que les "rêves" de profits mirifiques de certains retrouvent une réalité plus tangible. D'une façon raisonnable, ceux qui misent sur des rendements à deux chiffres sont soit des rêveurs, soit des esclavagistes... Après chacun voit midi à sa porte... En passant, la surréaction de pas mal de boursicoteurs au sujet des opérateurs télécom est partiellement justifiée par les nouvelles pas spécialement bonnes sur la mise en place du plan THD, qui est en train de "coincer" vu la pénurie de fibre... Mais bon, il ne s'agit que d'un retard d'un ou 2 ans, sans plus!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

DANS VOS REGIONS
Avec le lancement de 2 nouvelles Freebox, quelle est, selon vous, la Freebox actuelle qui a le plus de chance de disparaitre