Le marché du mobile en France est sur une bonne lancée

Le marché du mobile en France est sur une bonne lancée

L’Arcep vient de lever le voile comme chaque trimestre sur son observatoire des services mobiles. 

Bonne nouvelle, la croissance annuelle du nombre de cartes SIM au premier trimestre 2018 est la plus importante enregistrée depuis la fin de l’année 2014, rapporte le régulateur. Ainsi, le nombre de cartes SIM en service (hors MtoM) dans l’hexagone s’est élevé au 31 mars 2018 à 75,0 millions , soit un taux de pénétration de 111,9%. L’Arcep précise que la croissance à savoir "+360 000 cartes au cours du trimestre, est largement supérieure à celle enregistrée un an auparavant (+50 000 cartes)" et cela pour deux raisons majeures : "D’une part, le segment post-payé progresse de +700 000 cartes contre +590 000 cartes en mars 2017" révèle le régulateur. "D’autre part, le déclin du marché prépayé, entamé au début de l’année 2012, se poursuit avec une baisse de 330 000 cartes au premier trimestre, "mais toutefois moins qu’au T1 2017, à savoir -500 000 cartes. Autre constat, "la croissance du nombre total de cartes SIM est supérieure à 2% depuis un an et atteint, à fin mars 2018, son plus haut niveau depuis la fin de l’année 2014 avec +2,6% soit une augmentation de 1,9 million sur un an".

Ainsi, "le nombre de cartes détenues par les opérateurs de réseaux mobiles en métropole augmente davantage ce trimestre (+245 000) qu’au premier trimestre 2017 (+155 000) : cette croissance additionnelle correspond en partie à l’augmentation du volume de cartes offertes en supplément de la carte SIM principale et permettant de consommer son forfait data sur d’autres supports que le terminal ordinaire", conclut l’Arcep.