SFR dément les propos de Mélenchon l’accusant d’avoir passé des appels au profit de Macron, et annonce être prêt à engager des poursuites judiciaires

SFR dément les propos de Mélenchon l’accusant d’avoir passé des appels au profit de Macron, et annonce être prêt à engager des poursuites judiciaires

Lors d’une interview accordée hier à Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, Jean Luc Mélenchon a sous entendu que SFR avait passé "6 millions d’appels pour le compte d’Emmanuel Macron". Aujourd’hui, Altice France apporte un démenti ferme en accusant Jean-Luc Mélenchon de "recycler des mensonges". L’opérateur assure par ailleurs qu’il engagera désormais des poursuites judiciaires contre ceux qui propageront "de tels mensonges ou insinuations"