SFR annonce qu’il ne participera “probablement pas” à l’appel d’offres sur la Ligue 1

SFR annonce qu’il ne participera “probablement pas” à l’appel d’offres sur la Ligue 1

Le combat devrait donc avoir lieu entre BeIN et Canal+, à moins que des géants du net comme Amazon et Facebook viennent rafler une part du gâteau.
 
Lancé la semaine dernière à la surprise générale, l’appel d’offres sur les droits de diffusion de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, ne fait pas les affaires de SFR. La LFP a donc changé son fusil d’épaule, elle qui avait d’abord reporté l’échéance afin de laisser le temps à l’opérateur de Patrick Drahi de se refaire une santé dans l’optique affichée de faire monter les enchères jusqu’à un milliard d’euros. Interrogé ce week-end-end à ce propos par le JDD, le PDG de SFR, Alain Weill a confié qu’une participation de l’opérateur est « peu probable, et nous ferons des choix cohérents et raisonnables. Notre modèle fonctionne très bien sans ce championnat, aussi important soit-il ».
 
Fin mars, le patron de SFR avait pourtant laissé la porte entre-ouverte, assurant qu’SFR aura les moyens d’acquérir les droits en fonction du timing : « Nous verrons ce qui se passe avec RMC Sport après le lancement de la Champions League . Si les droits du foot français arrivent trop tôt , nous ne nous y intéresserons pas ». Le timing parfait pour l’opérateur était la fin de l’année. Le coup d’envoi de l’appel d’offres est finalement intervenu bien avant.
 
Canal+ et BeIN vont donc en toute logique se retrouver face à face pour l’obtention des 7 lots mis en jeu. Mais Facebook et Amazon pourraient s’immiscer dans la bataille. En décembre dernier, le directeur général de la LFP a annoncé à ce propos avoir « discuté avec Facebook et aussi avec Amazon » au sujet des droits de retransmission du championnat de France. Pour le moment, les deux géants du Net n’ont pas divulgué leurs plans eu égard à un éventuel achat de droits sportifs, mais pourraient être intéressés. Pour rappel, Amazon a acheté un lot de la Bundesliga (foot allemand) il y a deux saisons, plusieurs dizaines de millions d’euros.

La journée des enchères et des résultats se tiendra le 29 mai mais certains lots pourraient faire l’objet d’un autre appel d’offres ultérieurement si les offres ne sont pas à la hauteur des espérances de la Ligue de Football Professionnel.