SFR et Bouygues Telecom claquent la porte de l’AFSCM

SFR et Bouygues Telecom claquent la porte de l’AFSCM

SFR et Bouygues ne feront bientôt plus partie de l’Association française du sans contact mobile (ASFCM).

L’association, fondée en 2008 par Orange Bouygues Telecom et SFR perd donc deux de ses membres fondateurs. Elle regroupait à l’initiative des opérateurs de téléphonie mobile, les fournisseurs de service sans contact, les industriels et les prestataires techniques dans l’objectif de faciliter le développement technique et de promouvoir les services Sans Contact Mobile.

Le départ de SFR et Bouygues Telecom, s’explique selon la Lettre A, par la main mise des constructeurs de terminaux (Apple, Samsung, Huawei, etc.) sur cette technologie au détriment des opérateurs et de leur carte SIM.

Ne reste ainsi que Orange (qui a lancé sa banque mobile et qui en 2012 avait lancé avec Gemalto une solution NFC basée sur la SIM afin de permettre le déploiement massif de services mobiles sans contact) et quelques industriels Ixxi, Filiale du groupe RATP, la SNCF, SYSTRA, un groupe de conseil et d’ingénierie, leader mondial des infrastructures et des systèmes de transport public, Gemalto et Oberthur Technologies, opérant dans la sécurité numérique.

L’équipe dirigeante étant constituée de Thierry Vitoux et Thhibault de Dreuille, tous deux provenant de Bouygues Telecom va devoir changer, mais l’avenir de l’association n’est pas assuré puisque la La Lettre A estime qu’elle pourrait être dissoute.

 
source : La Lettre A