Consolidation des télécoms : le rachat de SFR par Bouygues Telecom, “une mathématique parfaite qui sonnerait la fin des promo de Free”

Consolidation des télécoms : le rachat de SFR par Bouygues Telecom, “une mathématique parfaite qui sonnerait la fin des promo de Free”

Il y a une dizaine de jours, Bloomberg a relancé les spéculations sur un retour à trois opérateurs en annonçant que Bouygues Telecom serait en discussions pour racheter SFR à Altice. Ce qu’ont plus ou moins démenti les deux acteurs, mais la machine est lancée pour les analystes.

Autant si un rachat de Bouygues par Orange aurait déséquilibré le marché, Sylvain Chevallier de Bearing Point estime que le nouveau schéma (rachat de SFR par Bouygues) “serait une mathématique parfaite pour une consolidation à trois acteurs. Alors que le rachat de Bouygues par Orange posait question, même le marché entreprise ne serait pas trop concentré car seul SFR y est bien positionné.

Cela porterait Bouygues à doubler son nombre d’abonnés et lui permettrait de venir rivaliser avec l’opérateur historique. En effet, à trois acteurs dans cette configuration Bouygues totaliserait 28,4 millions d’abonnés, contre 28,8 pour Orange. 

Par ailleurs, cela devrait, selon lui avoir une autre conséquence sur le marché : celle de faire cesser “la guerre aux promotions”, “surtout celles de Free qui permettent d’acquérir des nouveaux clients sur Vente-privée”.

Le rachat aurait enfin une dernière conséquence à plus long termes, pour le plus grand plaisir de ses abonnés, celle “de rapatrier les centres d’appels [de SFR] installés au Portugal” en France.

 

source : Challenges