YouTube révèle avoir supprimé plus de 8 millions de vidéos indésirables en un trimestre

YouTube révèle avoir supprimé plus de 8 millions de vidéos indésirables en un trimestre
Alors que sa politique de modération et sa réactivité sont parfois contestées, YouTube fait un pas en avant en publiant un rapport trimestriel dans lequel il explique comment il applique le règlement de la communauté YouTube. Principal enseignement, la plateforme a supprimé plus de 8 millions de vidéos indésirables lors du quatrième trimestre 2017.
Plus précisément, la majorité des vidéos supprimées étaient principalement composées de spam ou de contenus pour adultes et « représentaient un faible pourcentage des vues totales de YouTube pendant cette période.» Autre information, 6,7 millions des vidéos retirées ont été signalées pour la première fois par des algorithmes et non par des utilisateurs. Ces derniers deviennent d’ailleurs un outil de premier ordre pour la plateforme, ils lui permettent de « supprimer des vidéos indésirables avant même qu’elles soient visionnées », et ce dans 75% des cas.
« Cette mise à jour régulière aidera à montrer les progrès que nous faisons dans la suppression des contenus jugées non conformes de notre plate-forme. D’ici la fin de l’année, nous prévoyons d’améliorer nos systèmes de rapport et d’ajouter des données supplémentaires, y compris des données sur les commentaires, la rapidité ou le retrait et les raisons de retrait de la politique », précise à ce propos YouTube dans un billet publié sur son blog.
 
Enfin, le site d’hébergement américain a affirmé s’engager « à porter à 10 000 le nombre total de personnes travaillant sur les contenu illicites par le biais de Google d’ici fin 2018 ». La plateforme a également embauché «des spécialistes à temps plein spécialisés dans l’extrémisme violent, le contre-terrorisme et les droits de la personne » et a élargi les équipes d’experts régionaux.