Freezone S'inscrire

Gmail : un nouveau mode "confidentiel" et une fonction "autodestruction" en approche

La refonte complète de l’interface graphique de Gmail s’accompagnera sans doute de nouvelles fonctionnalités dont un nouveau mode “confidentiel” et une fonction “autodestruction” pour mieux gérer le destin des mails envoyés.

L’intention de proposer une nouvelle interface graphique plus en prise avec les nouveaux usages a fait grand bruit même si aucun commentaire n’est pour l’instant parvenu officiellement de la firme de Mountain View. De nouvelles informations glanées par The Verge permettent d’avoir une idée de certaines nouvelles fonctionnalités qui accompagneront la nouvelle version. 

Un nouveau mode “confidentiel” devrait permettre à l’envoyeur de contrôler le destin de sa missive une fois arrivée à bon port. Le mode confidentiel empêchera le transfert du mail à d’autres destinataires, les copié-collé, le téléchargement et l’impression du mail.

Dans ce mode confidentiel, une nouvelle fonction permet également de choisir une date d’expiration du mail, au bout de la période autorisé le mail disparaîtra de la boîte de réception du destinataire sans laisser de trace. Il sera par ailleurs possible, comme on le voit sur la capture d’écran réalisé par The Verge de choisir de protéger le mail par l’envoie d’un passcode par SMS.

Toute ces nouveautés testées par Google n’ont fait l’objet d’aucune communication, si Google choisi de les intégrer à son client mail il est fort probable que ces annonces soient faites lors de la conférence annuelle Google I/O début mai prochain.

 
 
source : The Verge 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (16)
Posté le 16 avril 2018 à 15h21

il restera toujours l'imprim écran pour en faire une copie, non ?

Posté le 16 avril 2018 à 15h37

vive les drm, maintenant, on ne pourra plus disposer de sa boite mail comme on l'entend .... quel progrès ! :(


ABP
Envoyer message
 
363 points
Posté le 16 avril 2018 à 15h49

Pour autant que je le sache, les protocoles standards d'envois d'e-mail impliquent celui-ci est stocké sur le serveur de destination et téléchargeable et rien ne permet à l'expéditeur de supprimer un e-mail envoyé à distance, donc Google ne pourra faire marcher ça qu'entre usagers de Gmail ou avec des fournisseurs qui acceptent de le faire.

Posté le 16 avril 2018 à 16h07

Si seulement il pouvaient faire ça pour tous les spams reçus quotidiennement, genre "mission impossible" !!!
On aurait plus besoin de faire le ménage ou se soucier de la taille de la boite mail.

Posté le 16 avril 2018 à 16h38

Encore une fonction qui va en piéger plus d'un se croyant à l'abri d'une copie des saloperies qu'ils auront envoyés

Posté le 16 avril 2018 à 17h18
skyrail a écrit
Si seulement il pouvaient faire ça pour tous les spams reçus quotidiennement, genre "mission impossible" !!!On aurait plus besoin de faire le ménage ou se soucier de la taille de la boite mail.

j'utilise Gmail depuis 2003 et ne me soucis pas de la taille de la boite mail ni n’ai besoin de faire le ménage les spam sont automatiquement supprimé et pour les envoie de pieces jointes gmail accepte la plus grande taille de toutes les boites mails que je connais.

par ailleurs les interface de l'appli contacts et agenda de google ont deja ete remanier et je les trouves plus attractive qu’avant et plus intuitive aussi....

Posté le 16 avril 2018 à 17h19
skyrail a écrit
Si seulement il pouvaient faire ça pour tous les spams reçus quotidiennement, genre "mission impossible" !!!On aurait plus besoin de faire le ménage ou se soucier de la taille de la boite mail.

en 15ans d'utilisation j'en suis a 4Go d'utiliser sur les 15 mis a dispo par google ce qui inclus google drive, google photos etc...

Posté le 17 avril 2018 à 09h21
bast05 a écrit
vive les drm, maintenant, on ne pourra plus disposer de sa boite mail comme on l'entend .... quel progrès ! :(

Allons dire merci à ces crétins qui font chier avec ces histoires à dormir debout de protection des données. A chacun d'être responsable bordel de merde, que les gens cessent déjà de raconter leur vie sur internet, leurs données seront déjà bien mieux protéger.

Posté le 17 avril 2018 à 11h35
christophedlr a écrit
bast05 a écrit vive les drm, maintenant, on ne pourra plus disposer de sa boite mail comme on l'entend .... quel progrès ! :( Allons dire merci à ces crétins qui font chier avec ces histoires à dormir debout de protection des données. A chacun d'être responsable bordel de merde, que les gens cessent déjà de raconter leur vie sur internet, leurs données seront déjà bien mieux protéger.

Je ne suis pas un adepte des réseaux sociaux, je n’ai pas de compte FB par exemple, mais ça n'empêche que je ne suis pas du tout d’accord avec toi. Ce n’est pas parce que des gens partagent des photos de leurs voyages ou autres que des sociétés doivent récolter tes données à ton insu pour les revendre

Posté le 17 avril 2018 à 13h25
Gringolitino a écrit
christophedlr a écrit bast05 a écrit vive les drm, maintenant, on ne pourra plus disposer de sa boite mail comme on l'entend .... quel progrès ! :( Allons dire merci à ces crétins qui font chier avec ces histoires à dormir debout de protection des données. A chacun d'être responsable bordel de merde, que les gens cessent déjà de raconter leur vie sur internet, leurs données seront déjà bien mieux protéger. Je ne suis pas un adepte des réseaux sociaux, je n’ai pas de compte FB par exemple, mais ça n'empêche que je ne suis pas du tout d’accord avec toi. Ce n’est pas parce que des gens partagent des photos de leurs voyages ou autres que des sociétés doivent récolter tes données à ton insu pour les revendre

Sauf que tu ne peux pas savoir si les données sont revendues ou non ; ils vont pas clairement indiqués qu'ils revendent les données.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'on nous bassine avec la protection des données, mais c'est même personne qui nous les casses avec sont les premières à partager toute leur vie sur les réseaux sociaux et qui chialent ensuite sur l'usage des données.

Même sans revendre les données, il n'est pas difficile avec l'API fournis par Facebook, d'agréger les données, et sans que Facebook ne les donnent ou les vendes, donc déjà le fait de partager sa vie sur les réseaux sociaux, même si c'est dernier jouent le jeu, cela n'empêche qu'on accepte explicitement de divulguer nos informations.

A chacun d'être responsable déjà et de ne pas donner n'importe quoi à n'importe qui. Pour ce qui est ensuite des apps mobiles qui récupèrent des données qu'elles n'ont pas à récupérer, c'est illégal (c'est considéré comme du vol de données personnelles), donc il y a juste à déposer une plainte et le tribunal ordonnera l'arrêt de l'application. Par voie de conséquence, du côté Android, Google procèdera à la suppression de l'application, du compte et de la perte de tout les gains engendrés par la personne (ou l'entreprise) concerné (côté Apple je ne connais pas les procédures qu'ils appliquent).

Maintenant si Google sort cette putain de fonctionnalité, désolé mais moi ça me plairait pas demain de voir un des mails que j'ai reçu, qui soit supprimé simplement parce que la personne à décidé d'envoyer ça comme confidentiel afin de foutre la merde en supprimant ensuite à son gré.

Imagine un mec qui reçoit par mail son contrat, il le signe et le renvoi par mail (c'est courant dans l'informatique) ; du jour au lendemain le mail avec le contrat disparaît parce que le DRH a envoyé en confidentiel pour foutre la merde, le mec il fait comment ?

Ou encore un mail de réponse de la part d'un assureur par exemple, qui décide là encore de supprimer le mail de réponse parce qu'ils se rend compte que ça l'incrimine, l'assuré fait comment pour prouver les dires de son assureur ? Le problème ici n'est pas la protection des données, mais le détournement très facile de cette fonctionnalité pour foutre dans la merde les autres c'est tout.

Demain j'insulte mon patron par mail, il me licencie pour insulte ; devant les prud'hommes il lui faut la copie du mail, donc soit il peut montrer à la cour directement le mail soit une impression du dit mail. Manque de mail, le mail a été envoyé en confidentiel, résultat pas d'impression possible et pire que tout au moment des prud'hommes lancés par l'employé fautif pour licenciement abusif, il supprime le mail.

Ben le patron n'a plus aucune preuve, il est condamné et tout ça à cause d'une putain de fonctionnalité qui aura permis à l'employé de le mettre dans la merde.

Posté le 17 avril 2018 à 13h58
christophedlr a écrit
Gringolitino a écrit christophedlr a écrit bast05 a écrit vive les drm, maintenant, on ne pourra plus disposer de sa boite mail comme on l'entend .... quel progrès ! :( Allons dire merci à ces crétins qui font chier avec ces histoires à dormir debout de protection des données. A chacun d'être responsable bordel de merde, que les gens cessent déjà de raconter leur vie sur internet, leurs données seront déjà bien mieux protéger. Je ne suis pas un adepte des réseaux sociaux, je n’ai pas de compte FB par exemple, mais ça n'empêche que je ne suis pas du tout d’accord avec toi. Ce n’est pas parce que des gens partagent des photos de leurs voyages ou autres que des sociétés doivent récolter tes données à ton insu pour les revendre Sauf que tu ne peux pas savoir si les données sont revendues ou non ; ils vont pas clairement indiqués qu'ils revendent les données. Ce que je veux dire par là, c'est qu'on nous bassine avec la protection des données, mais c'est même personne qui nous les casses avec sont les premières à partager toute leur vie sur les réseaux sociaux et qui chialent ensuite sur l'usage des données. Même sans revendre les données, il n'est pas difficile avec l'API fournis par Facebook, d'agréger les données, et sans que Facebook ne les donnent ou les vendes, donc déjà le fait de partager sa vie sur les réseaux sociaux, même si c'est dernier jouent le jeu, cela n'empêche qu'on accepte explicitement de divulguer nos informations. A chacun d'être responsable déjà et de ne pas donner n'importe quoi à n'importe qui. Pour ce qui est ensuite des apps mobiles qui récupèrent des données qu'elles n'ont pas à récupérer, c'est illégal (c'est considéré comme du vol de données personnelles), donc il y a juste à déposer une plainte et le tribunal ordonnera l'arrêt de l'application. Par voie de conséquence, du côté Android, Google procèdera à la suppression de l'application, du compte et de la perte de tout les gains engendrés par la personne (ou l'entreprise) concerné (côté Apple je ne connais pas les procédures qu'ils appliquent). 

C’est bien ça le problème, et ce qui est dérangeant c’est que ce qui est revendu n’est même pas ce que tu postes, mais qu’ils collectent des tas d’informations sur toi et même tes proches pour les revendre. 

Laisse-moi rire que Google procédera à la suppression de l’application, il n’y a qu’a voir avec Facebook en ce moment. Bientôt on risque d’apprendre que les fabricants de smartphone qui n’appliquent pas tous les correctifs de sécurité dans les patchs diffusés et mettent la date du dernier patch sans y mettre tous les correctifs font ça pour aussi collecter des données pour les revendre. Avec toutes ces histoires de collectes et revente de données les gens vont peut-être prendre enfin conscience que le gratuit a un prix, mais je trouve que en ce moment ça prend beaucoup d’ampleur, entre les sites comme Facebook, les smartphone qui gardent le wifi activé même si tu l’eteinds etc etc ils vont trop loin

Posté le 17 avril 2018 à 15h08

Alors d'une part Google procédera comme je l'ai dit, car c'est déjà ce qu'ils font donc je vois pas pourquoi ils changeraient. Ensuite tu imagines quoi ?

Même Wifi coupé et data coupé, tu as encore des données qui partent sur internet même si tu viens d'acheter le téléphone et que tu l'as juste mis en route. Ca fait plus de 5 ans qu'il a été prouvé déjà que même sans applications ni rien, tu as déjà des données envoyés sur internet et devine où ; directement sur les serveurs des fabricants de smartphone.

En fait, ces interfaces personnalisées qu'on nous colle et qui nous bride, c'est un moyen déguisé pour récolter illégalement et abusivement des données en permanence et ce même quand tout les moyens de transfert de données sont désactivés (enfin on le croit). D'ailleurs, il n'a pas été révélé que ça parfait chez les concepteurs des OS (Google donc pour Android et Apple pour IOS), mais chez ceux qui font le matos que tu as entre les mains.

Problème : chez Android, seuls les pixels et nexus sont avec l'interface par défaut du système et non un truc personnalisé, donc des smartphones selon des spécifications de Google, et ils sont pas en vente dans l'hexagone.

Dans tout les cas, la fonctionnalité qu'il nous occupe ici permet trop d'abus, c'est facile de tout envoyé en mode "confidentiel" afin de pouvoir tout supprimer quand ça nous chante sous prétexte de la confidentialité.

Posté le 17 avril 2018 à 20h29
christophedlr a écrit
Alors d'une part Google procédera comme je l'ai dit, car c'est déjà ce qu'ils font donc je vois pas pourquoi ils changeraient. 

Alors pourquoi on trouve encore Facebook sur le Play Store ? 

Posté le 17 avril 2018 à 21h21
Gringolitino a écrit
christophedlr a écrit Alors d'une part Google procédera comme je l'ai dit, car c'est déjà ce qu'ils font donc je vois pas pourquoi ils changeraient.  Alors pourquoi on trouve encore Facebook sur le Play Store ? 

Facebook a été condamné pour vol de données ? Un tribunal a exigé le retrait de l'application Facebook ? Non, Google n'a donc pas à le faire. En revanche je te signale que Google a annoncé la couleur il y a peut concernant les données, en particulier a cause d'applications qui demandent bien plus de droits qu'elles en ont besoin, en indiquant qu'à partir de maintenant les développeurs allaient devoir faire les choses correctement sous peine de ce voir interdire le fonctionnement de l'application.

L'information est donc claire, soit les applications rentrent dans le rang, soit Google ne les acceptes plus sur le play store. Et qu'on pense même pas à télécharger et lancer manuellement l'APK, parce que Google à rappelé que le nouveau système de sécurité prévu à la mise en place dans ce cadre là en complément du Play Protect, surveillera aussi les APK installer en dehors du Play Store.

Donc une application ne respectant pas les règles se verra tout simplement interdite de fonctionnement sur les smartphones Android.

Posté le 05 juillet 2018 à 20h18

+1 a testé 

Posté le 05 juillet 2018 à 20h19

A voir si cela sera testé en France..

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quels enrichissements apporteriez-vous au forfait 2 euros de Free Mobile ?
2465 votes 63.7%
Plus de data en France
136 votes 3.5%
Plus de data en roaming
577 votes 14.9%
Les appels illimités
99 votes 2.6%
Un plus large choix de destinations incluses
594 votes 15.3%
Peu importe tant que le tarif n'augmente pas
 3871 votes