Le passage d’Apple à l’OLED pour ses écrans d’iPhone pourrait mettre à mal certains de ses fournisseurs

 

Japan Display principal fournisseur de dalles LCD pour les iPhone 8 et 8 Plus notamment aurait mal négocié le changement de technologie initié par la firme de Cupertino qui avec son iPhone X s’oriente vers l’utilisation d’écrans OLED.

D’après Nikkei, le premier quotidien économique japonais, Japan Display qui est dans une situation financière difficile, se démène pour trouver des capitaux pour fournir des écrans pour l’iPhone (517 millions de dollars ont été levés grâce à une émission d’actions nouvelles et une cession d’actifs).

Les pertes financières ont commencé pour le nippon après le virage mal négocié de l’OLED, mais l’espoir est encore permis puisque les futurs modèles d’iPhone 2018 devraient être pour deux d’entre eux dotés de dalles OLED alors qu’un troisième modèle à moindre prix devrait conserver son écran LCD, le virage technologique n’est pas totalement accompli. Nikkei explique ainsi que Japan Display “s’attendant à ce qu’Apple complète sa migration vers l’OLED, le fournisseur commence à chercher des partenariats afin de trouver les financement nécessaire pour investir dans la production de technologies de pointe. Cependant, l’iPhone X s’est avéré un flop, et Apple semble rester attaché aux écrans LCD pour certains modèles qui sortent cet automne, laissant à Japan Display besoin de fonds de roulement pour sécuriser les stocks et la capacité de production pour produire ces écrans.

Pour rappel un autre hypothétique changement de cap de la firme de Cupertino pourrait aussi influer sur la santé de ses sous-traitants. En debut de mois nous avions appris qu’Apple concevait, produisait et testait en interne, dans une usine secrète près de son siège ses propres écrans MicroLED à petite échelle comme le révélait Bloomberg pour tenter de se passer des écrans OLED qu’elle utilise dans ses appareils.

 
 
 
source : 9to5mac