Netflix en passe de racheter EuropaCorp, le studio de Luc Besson

Netflix en passe de racheter EuropaCorp, le studio de Luc Besson

En difficulté financière et dans l’obligation de faire des choix stratégiques majeurs, la société de production de Luc Besson, cherche depuis des mois un acquéreur. Si Mediawan (Xavier Niel) s’est finalement emparé de la branche télévision d’EuropaCorp (hors séries US), la plus grosse partie du gâteau à savoir l’activité cinéma (Lucy, Valerian etc) reste encore à prendre. Selon Les Echos, Netflix « tiendrait la corde » et « serait proche d’un accord » en vue d’un rachat. Le mastodonte américain de la SVOD frapperait donc un grand coup, cela constituerait son premier rachat de studio. «Les discussions avancent bien , selon une source qui en est proche et qui estime que le but est de signer avant l’été», révèle le quotidien. 

L’objectif de cette reprise serait de donner à Netflix la gestion opérationnelle du studio et de donner une certaine liberté artistique à Luc Besson. Estimant que sa croissance est entre autres due à un fort appétit pour ses séries et films originaux, Netflix prévoit d’ailleurs de booster son budget consacré aux créations originales en 2018. Si le leader de la vidéo à la demande a déboursé la bagatelle de 6 milliards de dollars en 2017, il compte consacrer entre 7 et 8 milliards de dollars à la production de contenus cette année. A titre de comparaison le budget de son rival Amazon Prime s’élève à 4,5 milliards de dollars en 2017. Outre ses séries fortes, Netflix prévoit enfin de produire 80 longs-métrages en 2018, de quoi tenir la dragée haute aux studios de cinéma Disney, Universal Pictures ou encore Warner Bros. En août dernier, le géant américain s’est emparé de la maison d’édition Millarworld (KickAss, Kingsman et Wanted).

 

Source : Les Echos