Les enfants de “Au tableau !” sur C8 : ” Xavier Niel est franc, il ne pourra pas être homme politique”

Les enfants de “Au tableau !” sur C8 : ” Xavier Niel est franc, il ne pourra pas être homme politique”

 

Tout comme Christiane Taubira ou encore Teddy Riner , Xavier Niel a répondu hier soir à une rafale de questions d’enfants de 8 à 12 ans dans "Au Tableau !" sur C8. Le bilan est positif pour les jeunes intervieweurs du jour. Parmi les réactions, "il est franc, il ne va pas essayer d’embobiner les gens, il ne pourra pas être homme politique", ou encore, "moi ça m’a donné envie d’être patron, je continuerai mes études". Voici d’ailleurs un passage en revue de son oral !





Comment peut-on être aussi riche en ayant abandonné ses études ?

" Si vous voulez avoir une vraie chance de faire un métier qui vous plait, l’idéal c’est peut-être de faire des études un petit peu longues, je suis un contre-exemple, maintenant je suis certain que vous avez peut-être une chance de vous en sortir si vous pensez à des choses différentes ou si vous essayez d’avoir des idées un peu différentes". Et d’ajouter en bon pédagogue que le principal est de se lever pour quelque chose qui nous passionne.

 

Est-ce qu’il y a des choses dans lesquelles vous avez investies et qui n’ont pas marché ?

"Tout n’est pas parfait, il y a toujours des échecs et l’idée est de mettre ces échecs derrière soi et de repartir pour faire des choses qui marchent… l’important est de se dire que demain sera toujours mieux qu’hier, d’être toujours positif."

 

Pourquoi pensez-vous qu’Emmanuel Macron est un super président ?

"Je trouve que Macron change l’image du pays c’est-à-dire que quand vous voyagez à l’international, avant on vous disait que la France est un truc endormi qui ne bouge pas. Aujourd’hui, l’image de la France a changé parce que l’on a un président, plus jeune, qui a une forme de dynamisme donc je pense que c’est bon pour la France d’avoir un président qui présente une forme de jeunesse."



Est-ce que vous pourriez faire de la politique ?

"Non, parce qu’il faut essayer de faire ce en quoi on est bon et vous ? Est-ce que vous pensez avoir la formation nécessaire pour faire de la politique ?" La réponse est non, "c’est un peu comme moi, je ne sais pas faire cela donc il faut que les gens qui savent faire quelque chose, le fassent".

 

Il paraît que vous êtes le français le plus influent du monde mais vous influencez qui ?

" Je ne sais pas, ce que j’essaie de faire, c’est changer ou d’essayer de changer l’image de mon pays, c’est d’essayer de se dire que c’est un pays technologique, c’est d’essayer de créer des choses ici qui changent l’image du pays et qui donnent envie à des gens de venir vivre en France parce que si l’on a des gens qui viennent de l’international et qui viennent investir chez nous, alors ce pays va marcher."

 

Comment choisissez vous les personnes qui travaillent avec vous ?

" On regarde moins les études que la passion et la motivation des gens à évoluer dans le travail."

 

Pourquoi n’êtes-vous pas allé vivre aux USA, vous auriez pu gagner plus d’argent, questionne ensuite en anglais une écolière.

Xavier Niel joue le jeu un instant et lance quelques mots hésitants dans la langue de Skakespeare avant de reprendre en français  : " Parce que la France c’est mon pays, j’ai un attachement à la France, on m’a souvent reproché d’en dire trop de bien, je pense que l’on est dans un pays merveilleux dans lequel on a des gens d’origine différente qui se mélangent pour créer quelque chose qui est grand et je pense que l’avenir de la France c’est d’être réellement le plus grand pays du monde dans les années qui viennent."

 

Sans transition, vous pensez quoi de Donald Trump ?

" Donald Trump a une mauvaise image et c’est une chance pour la France, je pense qu’il est impulsif, qu’il a parfois des décisions non-raisonnées qui peuvent avoir un impact sur le reste du monde et donc cela me fait peur. Donald Trump me fait peur."

Xavier Niel a ensuite expliqué au tableau en une minute ce qu’est l’intelligence artificielle, " c’est à dire que l’ordinateur soit capable de penser par lui-même, c’est très très dur, ça ne marche pas bien et au bout on n’est pas sûr que cela fonctionne, "l’ordinateur ne sera jamais plus intelligent que l’être humain".

 

Votre femme était-elle plus riche que vous ? 

" Oui mais vous savez la richesse financière n’a pas d’importance, c’est plutôt qu’est-ce que vous êtes capables de faire de votre vie, c’est bien, tout le monde rêve de gagner beaucoup d’argent mais c’est pas la chose importante, parfois les gens, plus ils ont de l’argent, moins ils sont heureux, donc il doit y avoir un problème. L’envie, le désir, ce sont deux choses importantes. Quand vous rêvez d’avoir un cadeau, le fait d’avoir envie de ce cadeau est plus important presque que d’avoir ce cadeau."

 

 

Quels sont vos modèles ?

" Il y a un français qui s’appelle Roland Moreno, il a inventé la carte à puces, j’adore ce type de personnes qui ont inventé des choses, qui changent la vie de tous les jours."

 

De quoi avez-vous peur ?

"Je n’ai pas spécialement peur de la mort, j’ai peur pour mes enfants, qu’il leur arrive des problèmes, c’est la seule chose qui me fait peur."

 

Vous vouliez faire quoi quand vous étiez petit ?

"Pompier".

 

Pour conclure Xavier Niel qui a racheté les droits du catalogue de Claude François, a tenté de trouver les paroles manquantes de "Cette année là" et de chanter la dite chanson, le résultat n’est pas très concluant voire même catastrophique ! Le trublion des télécoms finit sur une mauvaise note mais rend de manière globale une très bonne copie. Les enfants s’en souviendront.