Apple et Amazon exploitent Wikipédia sans contribuer aux dons regrette Wikimedia Fondation

Apple et Amazon exploitent Wikipédia sans contribuer aux dons regrette Wikimedia Fondation

Tout est parti de Google qui dans sa volonté de lutter contre les contenus complotistes sur sa plateforme de vidéos en ligne avait annoncé un partenariat avec Wikipédia qui consistait à intégrer sous la vidéo des informations issues de l’encyclopédie libre. Petit hic, le géant du Web avait omis d’en informer Wikipédia qui a découvert le partenariat par voie de presse.

Wikipédia avait alors publié un communiqué succinct en se félicitant de la reconnaissance de l’encyclopédie comme dépositaire du libre savoir et en encourageant “les entreprises qui utilisent ce contenu à donner en retour dans un souci de pérennité”.

Lorsque les contenus de l’encyclopédie libre sont utilisés par les assistant vocaux, les liens avec la source de l’information ne sont pas directs explique Lisa Gruwell, Chief Revenue Office de Wikimedia à TechCrunch (ce qui empêche les utilisateurs de voir les campagnes d’appels aux dons ou les sollicitations pour contribuer directement). De plus si Google contribue financièrement au soutien de WIkipédia (un million de dollars l’année dernière) Apple et Amazon qui utilisent ses contenus avec Siri et Alexa eux ne participent pas au financement l’encyclopédie.

Pour comprendre le problème Lisa Gruwell utilise une comparaison assez parlante “c’est comme pour l’environnement. Il peut être utilisé, mais il n’est pas là pour être exploité. Nous avons besoin des gens qui utilisent le contenu mais qui donnent aussi quelque chose en échange”.

Lisa Gruwell regrette que Apple et Amazon ne jouent pas le jeu des dons et l’essor des assistants vocaux qui utilisent les contenus de Wikipédia pourrait mettre à mal le modèle économique de l’encyclopédie libre en ligne. Reste à savoir si le coup de gueule de madame Gruwell va remonter jusqu’aux oreilles d’Amazon et Apple.

 
source : TechCrunch