SFR ne dit pas non à la Ligue 1 et prévoit d’âpres négociations avec les opérateurs sur les chaînes RMC Sport

SFR ne dit pas non à la Ligue 1 et prévoit d’âpres négociations avec les opérateurs sur les chaînes RMC Sport

Les négociations ont débuté sur la distribution des chaînes RMC Sport entre Altice et les opérateurs. Dans une interview accordée au Figaro, Alain Weill, patron de SFR s’est dit confiant et compte bien arriver à l’équilibre avec la Ligue des Champions. 
 
Après avoir assuré que la séparation de l’activité télécom et média de SFR via la création de Pay TV ne remet pas en question la stratégie de convergence du groupe, Alain Weill s’est penché sur la distribution des chaînes RMC Sport chez Orange, Free, Bouygues et SFR. Les négociations ont commencé et « arriveront sans doute à leur terme avant le lancement de la Champions League, en août. Elles seront dures, mais c’est normal. La tension va monter avant les premiers matchs de la compétition », a t-il avancé. La Ligue des Champions, SFR l’a raflée en mai dernier au même titre que la Ligue Europe, pour la bagatelle d’un milliard d’euros sur 3 ans. Alain Weill estime à ce propos qu’il faudra "un certain temps pour recruter des abonnés" à l’instar de BeIN qui compte 3,5 millions d’abonnés mais qui perd toujours de l’argent. Et de confier que SFR " va perdre de l’argent au début mais, à moyen terme, nous serons à l’équilibre." 
 


Tout est possible pour la Ligue 1
 
S’agissant de la Ligue 1, le patron de SFR estime que le groupe aura les moyens d’acquérir les droits. Cependant, « il faut raison garder. Nous verrons ce qui se passe avec RMC Sport après le lancement de la Champions League . Si les droits du foot français arrivent trop tôt , nous ne nous y intéresserons pas . Car cela n’ est pas indispensable pour nous », tempère t-il. Le bon moment à ses yeux est « d’ici à la fin 2018 ». Animé par la volonté de faire monter les enchères jusqu’à un milliard d’euros notamment avec l’arrivée de SFR, la LFP a d’ailleurs décidé de repousser l’appel d’offres sur les droits TV de la Ligue 1 afin de laisser du temps à l’opérateur de Patrick Drahi de se remettre sur les rails. Et il semblerait que ce soit justement prévu pour fin 2018.
Pour l’heure, une chose est sûre, dès septembre prochain, RMC Sport, nouveau nom de SFR Sport, diffusera en exclusivité la Ligue des Champions et l’Europa League , ces deux compétitions seront d’ailleurs accessibles en OTT pour les non-clients (15€/mois).