5G : le régulateur toque à la porte d’une cinquantaine de grands patrons français

5G  : le régulateur toque à la porte d’une cinquantaine de grands patrons français

En bref, comme le rapporte La Lettre de l’Expansion, le président de l’Arcep, Sébastien Soriano, a « adressé un courrier à une cinquantaine de grands patrons français pour motiver leur intérêt » dans le cadre du guichet pilotes 5G lancé en début d’année par le régulateur lui-même. Parmi ceux à recevoir cette lettre, figurent les PDG de la SNCF, Vinci, Suez, Total, Bolloré etc. Alors qu’une kyrielle de modèles économiques devraient apparaître avec l’arrivée de la 5G, ce pilote aura donc pour objectif de mieux comprendre et cibler ces cas d’usages en expérimentant cette nouvelle technologie. C’est la raison pour laquelle ces tests s’adressent à tout le monde, aux opérateurs mais aussi aux acteurs d’infrastructures d’énergie, routière, portuaire, ferroviaire et les industriels.

Pour rappel, au total la 5G sera testée dans 9 villes dans l’hexagone sur la bande 3400-3800 MHz. Du côté des opérateurs, Orange va expérimenter la 5G avec Ericsson de bout en bout dans les villes de Lille et de Douai à partir de mi-2018, Bouygues Telecom la testera avec Huawei à Bordeaux cette année et par la suite à Lyon et Villeurbanne puisque le régulateur lui a délivré une autorisation. SFR a de son côté sollicité l’Arcep pour conduire des tests grandeur nature en 2018 et compte ouvrir le premier site 5G en France…. au sein de l’Altice Campus dans le 15ème arrondissement de Paris