SFR dément avoir demandé à Free de passer à la caisse pour la diffusion de ses chaînes gratuites

SFR dément avoir demandé à Free de passer à la caisse pour la diffusion de ses chaînes gratuites

Un simple quiproquo ?

Interrogé par Capital, le patron de SFR, Alain Weill, a tenu à mettre les points sur les i vis-à-vis des déclarations mardi dernier de Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad. "Nous ne souhaitons pas faire rémunérer les chaînes de la TNT”, dément-il. Son explication, “Free a fait part d’un courrier banal qui disait que nous résilions le contrat par anticipation pour renégocier, comme nous le faisons tous les trois ans”. Ce contrat arrive à échéance "à la fin de l’année", a t-il ajouté. En revanche, le groupe de Patrick Drahi n’exclut pas de demander une rémunération pour ses services à valeur ajoutée. 

Pour rappel, Maxime Lombardini, le Directeur Général d’Iliad/Free, a annoncé lors de la présentation des résultats annuels d’Iliad, qu’Altice lui avait demandé de rémunérer ses chaînes gratuites de la TNT, c’est-à-dire BFM TV, RMC Découverte et Numéro 23. "Nous avons reçu une lettre recommandée qui ressemble à celle que nous avions reçue de TF1" a-t-il expliqué. Et d’ajouter : "Nous sommes choqués par le fait que l’on veuille faire payer un signal qui existe pour tous les Français"
 
Pour Maxime Lombardini, il est temps que les pouvoirs publics interviennent. Il propose par exemple que dans la nouvelle loi audiovisuelle en préparation, il soit indiqué clairement que les chaînes gratuites de la TNT ne puissent pas faire payer la reprise de leur signal par les opérateurs.