Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms …. le cartel des mobiles, un Free Center géant, la TNT pour tous, etc.

Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms …. le cartel des mobiles, un Free Center géant, la TNT pour tous, etc.

 Comme chaque semaine, nous vous proposons notre nouvelle chronique « Ca s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous proposera de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …

 


 06 mars 2014 : 30 Mbits ! 

Le cap des deux millions d’abonnés au très haut débit fixe venait d’être franchi selon les données publiées par l’ARCEP. Au total, à la fin du quatrième trimestre 2013, 11 millions de prises pouvaient avoir accès à un débit supérieur à 30 Mbits, dont près de 3 millions (2,98) de prises éligibles aux offres FTTH (+38 % en un an). Sur les 2,05 millions d’abonnés qui disposaient d’un débit supérieur à 30 Mbits, il y avait seulement 540 000 abonnés FTTH/FTTO


07 mars 2008 : TNT pour tous

Les commerçants n’était plus autorisés à vendre des postes de télévision qui ne comportaient pas un adaptateur intégré pour capter la télévision numérique terrestre (TNT). Il s’agissait de l’application du projet de loi nº 2007-309 relatif à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur adopté par l’Assemblée nationale et le Sénat. La loi laissait un délai de 12 mois au termes desquels "les téléviseurs vendus aux consommateurs sur le territoire national devront intégrer un adaptateur permettant la réception des services de la télévision numérique terrestre". 


08 mars 2010 : Une petite envie de Coca-Cola® ?

Le CSA donnait le coup d’envoi des placements de produits dans les programmes TV. Le placement de produit, tel que défini par le CSA correspond à toute forme de communication commerciale audiovisuelle consistant à inclure un produit, un service ou une marque, ou à y faire référence, en l’insérant dans un programme, moyennant paiement ou autre contrepartie. Depuis le 8 mars 2010 il est autorisé dans les œuvres cinématographiques, les fictions audiovisuelles et les vidéomusiques, sauf lorsqu’elles sont destinées aux enfants. Il est signalé aux téléspectateurs grâce à un pictogramme qui apparaît pendant une minute au début du programme, pendant une minute après chaque interruption publicitaire et, à la fin du programme, pendant toute la durée du générique. 


 08 mars 2012 : Un Free Center géant et bien d’autres

En marge de la présentation de ses résultats 2011, Free annonçait qu’il préparait le lancement de 15 Free Center. Dont le plus grand serait situé dans Paris "Ce concept "flagship", par sa taille et par son côté novateur, apportera une nouvelle dimension aux Free Centers" expliquait Free. Si auparavant Free avait toujours été réticent à ouvrir des boutiques, son changement de décision reposait alors sur le fait que cela permettait « d’augmenter sa part de marché » et également « d’améliorer la rétention des abonnés »


11 mars 2009 : Cartel mobile 

La cour d’appel de Paris confirmait le montant de l’amende record infligée aux opérateurs mobile Bouygues Telecom, SFR et Orange en 2005 (avant l’arrivée de Free dans le mobile) pour entente illicite. Ils s’étaient entendus pour maintenir des tarifs élevés. Après avoir été réduite à 92 millions d’euros par la Cour de Cassation, une seconde décision en cour d’appel confirmait le montant initial de l’amende de 534 millions d’euros.