Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms …. nouvelle guerre des box, une année record pour Free Mobile, etc.

Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms …. nouvelle guerre des box, une année record pour Free Mobile, etc.

Comme chaque mercredi, nous vous proposons notre nouvelle chronique « Ca s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous proposera de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


26 février 2014 – La guerre des box

La guerre des prix sur les box était relancée. Martin Bouygues lançait son offensive sur le marché du triple play en cassant les prix avec son offre Bbox à 19,99€/mois. Mais il n’aura finalement fallu que quelques minutes pour que l’offre Alice-Box de la filiale d’Iliad s’aligne à19,98€/mois tout compris.


26 février 2016 – Toutes les bonnes choses ont une fin

Après 3 ans de bons et loyaux services, l’option de blocage des publicités sur mobile tirait sa révérence. Comme sur les Freebox, il était auparavant possible de bloquer certaines publicités 


27 février 2008 – et la fibre fut 

À l’occasion du conseil européen pour le développement des réseaux en fibre optique, qui se tenait à Paris les 27 et 28 février, iDate annonçait que moins de 50 000 heureux élus disposaient d’un abonnement fibre optique et un peu plus d’un million dans toute l’Europe.


27 février 2013 – des retards de déploiement de la 4G ?

Invitée à prendre la parole au Mobile World Congress 2013 de Barcelone, Neelie Kroes, alors Commissaire Européen en Charge des Télécoms avait dénoncé la lenteur des déploiements de la 4G en Europe : "Comment est ce possible que 17 pays de l’Union Européenne n’aient toujours pas la 4G, je ne l’explique pas ? Comment est ce possible qu’il y ait plus d’abonnements 4G en Corée du Sud que dans l’ensemble de l’Union Européenne ? " La commissaire avait également fustigé l’attitude des états et régulateurs qui profitent des licences 4G pour renflouer leurs caisses.


27 février 2013 – c’est moi qui ai le plus gros réseau !

À partir du lancement de Free Mobile, les relations avec le groupe Bouygues s’étaient dégradées. Interrogé sur la possibilité de nouer des relations avec Free, Martin Bouygues avait alors répondu "discuter de quoi ? Pour quoi faire ? pour se mettre d’accord sur les tarifs ?! C’est quelqu’un qui a un tout petit réseau quand même : 1 milliard d’euros, le nôtre a coûté 10 milliards.


28 février 2013 : un an déjà 

Free avait recruté 5 205 000 abonnés, soit près de 8 % du marché mobile en moins d’un an et plus 5 364 000 abonnés haut débit au 31 décembre 2012 annonçait-on à la publication des résultats annuels pour 2012. "Alors qu’on nous disait que les Français voulaient uniquement de la subvention, on a vu que nos offres SIM-only répondaient à leurs besoins. Cette stratégie nous a permis de recruter plus de 5 millions de clients, il n’y a pas de raison que nous en changions" indiquait Thomas Reynaud, le directeur financier d’Iliad.