Orange : Stéphane Richard reçoit le soutien des salariés actionnaires en vue d’un troisième mandat

Orange : Stéphane Richard reçoit le soutien des salariés actionnaires en vue d’un troisième mandat

La reconduction de Stéphane Richard pour 4 ans à la tête d’Orange ne pourrait être qu’une simple formalité le 4 mai prochain, date à laquelle l’assemblée générale décidera ou non du renouvellement de l’actuel PDG, seul candidat à sa succession.

En effet, après avoir reçu récemment le soutien de l’Etat qui détient 23% de l’opérateur et avoir vu son mandat d’administrateur renouvelé, Stéphane Richard a reçu hier, selon Dow Jones, le soutien de l’association des actionnaires salariés du groupe (AASGO), deuxième actionnaire avec 8,8% des droits de vote. "Sur la base du taux de présence habituel des actionnaires aux assemblées générales, leurs voix jointes à celle de l’Etat et de la BPI devraient assurer la réélection de Stéphane Richard comme administrateur", indique l’AASGO dans un communiqué.
 
Pour rappel, Bruno Le Maire, a déclaré en janvier que l’actuel patron d’Orange « a fait du bon travail à la tête d’Orange », en pacifiant « une entreprise qui souvenez-vous était dans une situation de conflit social, de souffrance des salariés considérable », sans parler de l’investissement sur la fibre. Le Conseil d’administration d’Orange a de son côté estimé la semaine dernière que Stéphane Richard a convaincu par un bilan positif depuis 8 ans où il «a su renouer avec une dynamique sociale et économique malgré un contexte concurrentiel difficile en France et à l’international». Les perspectives de développement proposées par l’équipe de direction du groupe, en particulier les choix stratégiques de l’actuel patron en matière d’internationalisation et de diversification des activités, ainsi que les programmes d’innovation et d’investissement engagés dans les réseaux très haut débit et les services digitaux, n’ont pas laissé indifférent les administrateurs. En somme, tous les voyants sont aux vert pour Stéphane Richard qui sauf surprise de dernière minute, devrait être reconduit à la tête de l’opérateur historique pour la troisième fois.