Apple : une enquête a été lancée par les autorités américaines sur la limitation des performances des iPhone

Apple : une enquête a été lancée par les autorités américaines sur la limitation des performances des iPhone

La firme de Cupertino ne s’est toujours pas remise de l’affaire concernant sa mise à jour iOS qui avait pour but de limiter les performances de ses terminaux. En effet, elle est toujours sujette à des plaintes. Il y a peu, l’entreprise a affirmé la réception d’une demande du ministère de la Justice américain. Ce dernier ainsi que la Securities and Exchange Commission (l’organisme fédéral américain en charge du contrôle de la bourse), enquêtent actuellement sur les procédés utilisés par la marque, selon le site Bloomberg. L’enquête en question n’en est qu’au stade « préliminaire » pour le moment, cependant, plusieurs médias américains ont interrogé la marque. Elle a répondu qu’elle allait bientôt éclaircir les doutes du gouvernement.

Apple admettait ralentir les performances des iPhone 6, 6S, SE et 7 par le biais d’une maj logicielle iOS en décembre 2017. Suite à cela, la firme a donc été au cœur d’un scandale dont elle n’est toujours pas sortie à l’heure d’aujourdhui. Et pour cause, une association française a également porté plainte pour obsolescence programmée contre la firme dirigée par Tim Cook. D’autres initiatives du genre ont été intentées à l’encontre d’Apple par les Etats-Unis ainsi que d’autres pays européens.

La marque à la pomme s’est défendue en expliquant que son but n’était pas de prôner l’obsolescence programmée, mais simplement de préserver la durée de vie des batteries de ses anciens modèles d’iPhone. En effet, les batteries des anciens terminaux d’Apple s’arrêtaient brusquement si leurs utilisations étaient trop poussées. En réponse à cela, la firme californienne a plusieurs fois présenté ses excuses et a également lancé une réduction du prix de ses batteries de remplacement passant ainsi de 89 à 29 euros. La firme de Tim Cook a également annoncé la mise en place d’une nouvelle option qui permettra de désactiver cette limitation des performances.

L’objet de l’enquête menée par les autorités américaines serait plutôt la communication auprès des investisseurs d’Apple, ces derniers n’ayant été informés de la situation que tardivement.

Les analystes doutent que les résultats financiers du premier trimestre 2018 d’Apple, qui seront présentés ce jeudi soir, soient à la hauteur des espérances de la marque, dû aux ventes d’iPhone X qui sont moins bonnes qu’escompter.

Source  : lefigaro.fr