Eelo : le nouveau projet de smartphone libre pour ne plus dépendre d’Apple et Google

Eelo : le nouveau projet de smartphone libre pour ne plus dépendre d’Apple et Google

 

Si vous êtes préoccupés par l’utilisation de vos données personnelles par les deux géants du marché mondial des smartphone que sont Apple et Google mais que vous vous êtes fait une raison car il est impossible de trouver une alternative à ces écosystèmes. Cela pourrait bien changer.

Eelo va proposer un système d’exploitation pour smartphones et des services web associés, incluant email, stockage cloud, outils de bureautique en ligne. Destiné au plus grand nombre, il sera axé sur une meilleure protection des données personnelles.

Il s’agit d’un projet open-source lancé par Gaël Duval qui en 1998 a créé la distribution Mandrake de GNU/Linux, le premier système d’exploitation pour ordinateur alternatif à Windows. L’idée est née d’un constat personnel "j’ai réalisé cette année que j’utilisais un iPhone depuis 10 ans, un Mac, et de plus en plus les services Google. J’ai réalisé que j’étais devenu paresseux et que mes données personnelles n’avaient plus rien de privé.” explique Gaël Duval.

Apple ne le satisfait plus, ses produits sont “de plus en plus cher et pas vraiment excitant”, Google a une interface utilisateur par défaut qui ne le fait pas rêver non plus. Apple et Google “sont devenus des mastodontes et nous suivent en recueillant beaucoup d’informations sur ce que nous faisons. Ils veulent nous connaître autant que possible pour vendre de la publicité. Comme des millions d’autres personnes, je suis devenu un produit de Google, je suis tombé dans l’allégeance.

Le but de Eelo est donc de reconquérir sa vie privée en utilisant le plus possible des logiciels open-source tout en s’inspirant du confort d’utilisation de iOS. Eelo utilisera LineageOS ainsi que d’autres modules open-source pour bâtir un système mobile et web cohérent.

Une première beta devrait être disponible vers l’été pour une commercialisation en 2019 affirme Gaël Duval à Ouest-France “le prix ne dépassera pas les 500 € pour une proposition haut de gamme”. A termes, Eelo prendra la forme d’une association à but non lucratif ou bien d’une fondation. Une campage de financement participatif vient de permettre de lever près de 100 000 euros (4x plus que l’objectif initial) et il est encore possible de faire une donation ici.