Xavier Niel investit dans Kiwibook, une startup spécialisée dans la revente de livres d’occasion

Xavier Niel investit dans Kiwibook, une startup spécialisée dans la revente de livres d’occasion

Benjamin Lointier à gauche sur la photo et Benjamin Augros à droite dans l’entrepôt de Kiwibook à Nîmes
Crédits : Lydia Chassier

Kiwibook est une startup qui souhaite proposer une alternative concrète et efficace sur le secteur des biens culturels d’occasion (les livres, et très prochainement les jeux vidéo, les CD & DVD). Elle aide les particuliers à revendre leurs livres grâce à un algorithme et donne une seconde vie aux biens culturels. 

Les deux entrepreneurs Benjamin Lointier, 37 ans, et Benjamin Augros, 32 ans, amoureux des livres se sont lancés dans l’aventure en 2007 avec la création du site vendre-livres.fr, leur plateforme dédiée à la revente de livres d’occasion.

Ils ambitionnent de recevoir 100 000 livres d’ici fin 2018 et vont prochainement s’élargir à d’autres biens culturels d’occasion comme les jeux vidéo, les CD et les DVD. Pour s’agrandir ils ont bouclé un premier tour de table auprès d’investisseurs privés anonymes ainsi qu’auprès de Kima Ventures, le fonds d’investissements de Xavier Niel. Les fonds serviront à développer les applications mobiles Android et iOS ainsi qu’à recruter un développeur et des préparateurs de commandes.

Le fonctionnement est relativement simple. Il suffit de renseigner le code barre de votre livre, le site vous donne alors un prix de rachat ferme et immédiat, vous expédiez les livres grâce à une étiquette de transport fournie par le site et enfin sous 20 jours vous recevez un virement bancaire.

Le point fort de la startup est son algorithme. Son créateur Benjamin Lointier explique son fonctionnement "Notre algorithme propriétaire trie, parmi des millions de références, les références qui peuvent toujours se vendre. Lorsqu’un particulier nous propose un livre à vendre, nous sommes capables d’estimer en temps réel quelle est la marge possible en fonction de nombreux critères, et nous définissons ainsi le prix de rachat d’un livre."

Pour rappel, Kima Ventures est l’un des business angels les plus actifs au monde, il fait 100 deals par an et investit en moyenne 150 000 euros dans chacune des start-ups qui lui ont tapé dans l’oeil, soit au total 15 millions d’euros par an. Si Kima Ventures n’est pas un fond car ce n’est que l’argent de Xavier Niel qui est investi, ce dernier reçoit 500 dossiers par semaine et accepte d’en financer un tous les trois jours.