Google investit en France dans l’intelligence artificielle et promet 100 000 personnes par an formées au numérique

Google investit en France dans l’intelligence artificielle et promet 100 000 personnes par an formées au numérique

Après avoir été reçu à Versailles par Emmanuel Macron, le PDG de Google, Sundar Pichai, annonce des investissements massifs en France pour participer à en faire un “champion du numérique”. Quatre nouveaux “Ateliers numérique Google” vont former au numérique 100 000 personnes supplémentaires par an. Un centre de recherche fondamentale en intelligence artificielle va être créé et 300 employés supplémentaires vont rejoindre le siège de Google France.

Après Facebook qui a annoncé de gros investissements en France, voici venu le tour de Google. “Plus que jamais, nous nous engageons à aider la France à trouver de nouveaux moyens pour se développer dans le numérique” affirme Sundar Pichai dans une note de blog.

Pour transformer la France en champion du numérique Google va ouvrir quatre Google Hubs locaux appelés "Les Ateliers Numériques" à travers la France, gérés par un réseau de partenaires locaux du secteur numérique. Le but étant de “faciliter l’accès à l’emploi des étudiants, sensibiliser les familles à un usage sécurisé d’Internet, initier les plus jeunes au code informatique ou encore contribuer au développement en ligne de l’activité commerciale des PME” La Bretagne a été choisie comme région pilote et accueillera dès le premier semestre 2018 le premier Atelier. A termes, Google compte apporter une formation au numérique à 100 000 personnes par an.

La firme de Mountain View annonce également avoir choisi la France, Paris, pour y implanter son un centre de recherche fondamentale sur l’intelligence artificielle. L’équipe “travaillera en étroite collaboration avec la communauté de recherche d’IA en France sur des questions comme la santé, la science, l’art et l’environnement”.

Enfin, le siège de Google France va s’agrandir de 6 000 m2 et les effectifs vont augmenter de 50% pour un total de 1 000 employés.