Coentreprise Canal+/Telecom Italia : retour à la case départ après plusieurs mois de négociation

Coentreprise Canal+/Telecom Italia : retour à la case départ après plusieurs mois de négociation

L’échéance pour la signature du contrat de coentreprise entre Canal + et Telecom Italia arrive a terme sans que les négociations n’aient abouti. Elles vont reprendre immédiatement pour arriver rapidement à une conclusion.

Les négociations sont immédiatement relancées avec l’objectif d’arriver rapidement à une signature car cette opérations est au coeur du plan stratégique de convergence de l’opérateur italien pour 2018-2020 affirme Telecom Italia dans un communiqué. Elle se dérouleront sous l’oeil attentif du gendarme italien de la bourse, la Consob.

L’autorité avait lancé un processus de vérification en décembre dernier. Pour éviter un nouveau vote du conseil élargi à l’issue incertaine, la durée de l’accord avait été réduite à trois ans, mais cela n’aura pas suffit.

Le conseil d’administration reconnaît ainsi qu’il s’agit d’une opération “d’importance majeure” (Vivendi étant le principal actionnaire de Telecom Italia et exerçant un contrôle de fait sur l’opérateur selon la Consob) et s’engage à appliquer la procédure prévue. Les négociations vont reprendre avec l’implication d’un comité spécifique composé de tous les membres indépendants du conseil.

Pour mémoire la coentreprise se concentrera sur la production de films et séries et l’acquisition de droits audiovisuels mais aussi sportifs puisque les droits des saisons 2018/2021 du football italien seront bientôt mis aux enchères. Le précédent projet prévoyait une participation de 60% de TIM et 40% de Canal+.

Mediaset pourrait être de la partie, mais sa participation dans la coentreprise, selon des sources proches du dossier, est conditionnée à la fin du litiges qui l’oppose au groupe Vivendi dans l’affaire du rachat du bouquet de chaînes premium de Mediaset.