Samsung : deux ONG portent plainte et dénoncent des conditions de travail « incompatibles avec la dignité humaine »

Samsung : deux ONG portent plainte et dénoncent des conditions de travail « incompatibles avec la dignité humaine »

Deux organisations non gouvernementales, Sherpa et Peuples solidaires annoncent qu’elles vont déposer plaintes à Paris contre la filiale française de Samsung pour pratiques commerciales trompeuses. Dans les usines où sont fabriqués les produits destinés au marché français les conditions de travail seraient “incompatibles avec la dignité humaine”.

Les usines concernées se trouvent en Chine et en Corée du Sud. Les ONG dénoncent dans un communiqué “l’emploi d’enfants de moins de seize ans, des horaires de travail abusifs, l’absence d’équipements appropriés aux risques encourus, des conditions de travail et d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine. Par ailleurs, l’utilisation de benzène et de méthanol dans les usines aurait causé des maladies incurables chez plusieurs employés”.

Cela alors que la firme fait un argument commercial de ses engagements éthiques et assure porter un respect “sans faille des droits des travailleurs sur toute la chaîne de production”. Samsung affirme effectivement sur son site vouloir devenir “l’une des entreprises les plus éthiques au monde”.

Ce combat n’est pas nouveau pour Sherpa et Peuples solidaires qui enquêtent depuis 2012 sur le cas Samsung. Cette nouvelle plainte fait suite aux nouvelles enquêtes de l’ONG China labor Watch qui s’est infiltré dans les usines en questions.

Marie-Laure Guislain, responsable du contentieux à Sherpa explique à Reuters “Nous voudrions que la justice reconnaisse que ces engagements éthiques relèvent bien de pratiques commerciales et sont trompeurs quand ils ne sont pas respectés. Nous voudrions créer une nouvelle jurisprudence.”

Sollicité, Samsung n’a pas encore réagi.

source : Ouest-France