Une association française porte plainte contre Apple pour l’obsolescence programmée des iPhone

Une association française porte plainte contre Apple pour l’obsolescence programmée des iPhone

Une association française porte plainte contre la marque à la pomme pour obsolescence programmée concernant ses iPhone. D’après un communiqué publié mercredi, l’entreprise de Cupertino admettais qu’elle ralentissait consciemment ses terminaux. La plainte a été déposée par l’association Halte à l’obsolescence programmée (Hop).

L’association reproche à Apple de réduire les performances ainsi que la durée de vie de ses terminaux via des mises à jour afin que les utilisateurs changent de terminaux avant l’heure. « Apple a mis en place une stratégie globale d’obsolescence programmée en vue d’augmenter ses ventes » annonce Hop. Cette dernière estime que la firme dirigée par Tim Cook pourrait être poursuivie pour tous les iPhone commercialisés en France depuis la loi du 17 août 2015 sur le délit d’obsolescence programmée.

La marque à la pomme a déclaré la semaine dernière, qu’elle limitait volontairement les performances de ses terminaux après quelques temps afin de « prolonger leurs durées de vie ». La société justifie cette opération par l’utilisation des batteries lithium-ion qui se dégradent au fil du temps.

Apple a donc admis que les rumeurs sur les ralentissements volontaires des iPhone, que l’on retrouve souvent sur des sites spécialisés depuis plusieurs années, étaient donc vraies.

Pour les mêmes raisons, l’association Hop a précédemment déposé la première plainte pour le délit d’obsolescence programmée en France contre divers fabricants d’imprimante tels que HP, Brother ou encore Epson en septembre dernier.

Source  : lefigaro.fr