WhatsApp se sépare des Windows Phone et BlackBerry

WhatsApp se sépare des Windows Phone et BlackBerry

L’application de messagerie a décidé de se concentrer sur les smartphones les plus en vogue afin d’optimiser son développement. C’est pourquoi l’entreprise a annoncé officiellement que son application ne fonctionnera plus sur BlackBerry OS, BlackBerry 10 ainsi que Windows Phone 8.0 et ses versions antérieures à compter du 1er janvier 2018. La firme appartenant à Facebook a choisi de s’écarter des systèmes d’exploitation abandonnés par leurs développeurs.

Les possesseurs de Windows Phone et BlackBerry ne pourront plus mettre à jour l’application mais ils auront toujours la possibilité de l’utiliser pour discuter. WhatsApp n’accueillera en revanche, plus de nouveaux utilisateurs.

L’entreprise a précisé : « Lorsque nous avons lancé WhatsApp en 2009, les gens utilisaient leurs appareils mobiles d’une façon bien différente d’aujourd’hui ». Elle a poursuivi en expliquant que « Près de 70% des smartphones achetés à l’époque avaient des systèmes d’exploitation BlackBerry et Nokia. Les systèmes d’exploitation mobiles offerts par Google (Android) , Apple (iOS) et Microsoft (Windows Phone) représentaient alors moins de 25% des ventes d’appareils mobiles. […] Nous souhaitons concentrer nos efforts sur les plateformes mobiles les plus utilisées.»

L’application de messagerie dit adieu aux systèmes d’exploitation obsolètes

BlackBerry de son côté, s’est orienté vers les logiciels professionnels tout en se retirant du secteur des smartphones. La société canadienne a annoncé durant la présentation de ses résultats que ses services aux entreprise ainsi que ses logiciels professionnels comptabilisaient plus de 80% de son chiffre d’affaires.

Microsoft a officiellement abandonné l’OS de son Windows Phone en juillet. La firme dirigée par Satya Nadella a déclaré se concentrer sur son système d’exploitation Windows 10 ainsi que sur le cloud. De plus, la société avait signalé sur son site fin 2016, la fin du support technique de Windows Phone 8.1 pour juillet 2017. De ce fait, la plupart des Windows Phone actuels ne sont plus supportés par l’entreprise de Redmond.

C’est ainsi que Microsoft a mis un terme à la rivalité qui l’opposait à Google et Apple dans le secteur des systèmes d’exploitation mobiles. Pour rappel, Android de la firme de Mountain View et iOS de la marque à la pomme sont utilisés actuellement par 99,6% des smartphones dans le monde.

Source  : lefigaro.fr