Les opérateurs télécoms génèrent plus de la moitié des revenus du secteur numérique et près de 90% des investissements

Les opérateurs télécoms génèrent plus de la moitié des revenus du secteur numérique et près de 90% des investissements

L’édition 2017 de l’étude sur l’économie des Télécoms du cabinet de conseil Arthur D. Little réalisée pour la Fédération Française des Télécoms montre que les opérateurs sont des acteurs centraux de l’écosystème numérique français. 

Au niveau mondial, selon l’étude, la croissance de l’écosystème numérique continue d’être forte. Avec une augmentation de 5% par an depuis 10 ans. Ce sont les opérateurs télécoms, les fabricants de terminaux et les acteurs internet qui porte cette forte croissance (respectivement 31%, 32% et 24%).

Sur 75 milliards de revenus générés par le secteur en France en 2016, 53% proviennent des opérateurs Orange, SFR, Free/Iliad, Bouygues et le MVNO EI Telecom (le reste étant partagé entre équipementiers, fabricants de terminaux, fournisseurs de contenus et acteurs internet). 

Même constat en ce qui concerne les emplois directs, malgré les différents plan sociaux les opérateurs représentent 76% des 166 000 emplois du numérique.

En terme d’investissement, d’impôts et de taxes, selon l’étude de Arthur D. Little se sont les opérateurs qui ont le plus de poids. Leurs investissements représentent 87% des 10 milliards de l’année 2016. Malgré une croissance annuelle moyenne de 4% sur 2013-16, les revenus des opérateurs télécoms eux ont stagné.

 
Evolution des revenus des acteurs de l’écosystème numérique – France, 2013-2016, Mds€