Orange laisse planer la possibilité d’un «partenariat gagnant-gagnant» avec Altice sur les contenus

Orange laisse planer la possibilité d’un «partenariat gagnant-gagnant» avec Altice sur les contenus

Vers un apaisement des tensions entre les deux rivaux ?

Convaincu qu’il atteindra son objectif de 20 millions de foyers raccordables à la fibre dès 2021 soit avec un an d’avance et en passe d’atteindre comme prévu 99% de couverture de la population en 4G fin 2018, Orange veut accélérer sa croissance et sa transformation vers un opérateur multi-services. Pour ce faire, celui-ci prévoit donc de developper des services enrichis et cela passera entre autres par une diversification dans les contenus avec un positionnement d’agrégateur-distributeur sans toutefois alimenter la surenchère sur les montants des droits sportifs. Le tout pour une « expérience client » plus intense pour ses abonnés « Grand Public », dixit le groupe.

En pleine campagne pour un troisième mandat et interrogé sur son rival SFR, Stéphane Richard a par ailleurs ouvert la porte à une possible idylle sur les contenus avec Altice hier lors de la journée des investisseurs 2017 à Londres : « Les investissements dans les contenus pourraient aller vers des partenariats entre opérateurs plutôt que dans la confrontation frontale », a t-il suggéré avant d’ajouter qu’Orange est ouvert « à la question afin d’aller vers un partenariat gagnant-gagnant». D’après l’AFP, cette déclaration sous-entend également que ce partenariat pourrait s’étendre au développement de la fibre en France. Le PDG de l’opérateur historique estimant enfin que le plan de fibrer la France seul et sans argent public de SFR pourrait tout bonnement « disparaître » eu égard à la situation tumultueuse du groupe de Patrick Drahi.

 

Source : AFP