Vivendi : l’accord Canal +/Telecom Italia légèrement modifié pour éviter un nouveau vote délicat

Vivendi : l’accord Canal +/Telecom Italia légèrement modifié pour éviter un nouveau vote délicat

Le Conseil d’administration de Telecom Italia, contrôlé par Vivendi, s’est tenu hier. Parmi les points discutés, la création, contestée par les actionnaires minoritaires, de la coentreprise Telecom Italia-Canal +. 

Les actionnaires minoritaires avaient demandé à ce que soit requalifié “d’importance majeure” le rapprochement, ce qui aurait dû porter à un nouveau vote intégrant les conseillers indépendants, pas tous acquis à la cause.

Finalement leur requête a été balayé d’un revers de main, pour contourner le problème et confirmer que l’accord, malgré les enjeux, est “d’importance mineure” sa durée a été réduite à trois ans reconductible une fois et l’accord a été voté à la majorité sans le vote des conseillers indépendants selon le Corriere della Sera. Le gendarme de la bourse étudie toutefois encore ce rapprochement. L’accord avec Mediaset ne sera pas signé par la coentreprise Tim-Canal +, pour éviter tout problème, mais par la branche télévision à la demande de Telecom Italia, Tim Vision.

Amos Genish a obtenu la majorité également pour traiter avec Mediaset afin de conclure un accord sur les contenus. Il devrait permettre aux client Tim de bénéficier en 2018 sut Tim Vision (service de télévision à la demande de l’opérateur) des contenus linéaire de Mediaset, films, séries TV et sport pour un montant supérieur à 400 millions d’euros.