Les films disponibles plus tôt en VOD : ca avance

Dans une interview accordée au film Français, Denis Olivennes, responsable de la mission sur le piratage et l’avenir des œuvres sur internet, fait le point sur les avancées de ses consultations. Outre les propositions sur la lutte contre piratage, il semble se dégager un consensus entre les ayants droits, les producteurs de films et les fournisseurs d’accès sur la chronologie de la VOD. Même si un accord était trouvé entre les parties, il faudra cependant en passer par la loi pour le mettre en place.

« À l’exception des exploitants de salles – ce qui est assez compréhensible –, tout le monde s’accorde à penser qu’attendre sept mois et demi après la sortie en salle pour rendre disponibles les films sur internet, c’est pousser au piratage. Il faut réussir à convaincre les exploitants que raccourcir franchement ces délais ne les mettra pas en risque, bien au contraire. » rapporte Denis Olivennes.