Apple poursuit Qualcomm pour l’utilisation de ses brevets

Apple poursuit Qualcomm pour l’utilisation de ses brevets

La firme de Cupertino a déposé plainte mercredi 29 novembre contre Qualcomm pour violation de ses brevets. Cette plainte est axée sur la manière dont les processeurs gèrent l’énergie. Dans le but d’économiser de la batterie, tous les cœurs d’un processeur ne sont pas toujours activés. Le système d’économie d’énergie breveté par Apple consiste à ce que les différents cœurs du processeur ne s’activent que si leur utilisation est nécessaire aux tâches demandées.

A l’origine, c’est Qualcomm qui a porté plainte en juillet, la firme de San Diego avait accusé en premier lieu la marque à la pomme de violation de brevets. Apple a toujours réfuté ces accusations et a ajouté que le brevet de Qualcomm était invalide. Finalement, l’entreprise de San Diego risque de s’en mordre les doigts puisque c’est à son tour la firme de Tim Cook qui l’attaque en justice.

D’après Apple, certaines puces Snapdragon telles que les 800 et 820 enfreindraient huit de ses brevets concernant la gestion de l’énergie. L’entreprise de Tim Cook a précisé : « Apple a commencé à solliciter ces brevets des années avant que Qualcomm ne le fasse ». Cependant la plainte n’indique pas le montant des indemnités exigées.

Les deux marques malgré leurs précédentes associations, ne parviennent plus à se mettre d’accord. Qualcomm ayant été depuis 2011, le fournisseur de puces des terminaux Apple, la société de Tim Cook a par la suite, opté pour l’utilisation de processeurs Intel.

Si l’entreprise de Cupertino décide d’exclure de ses terminaux les processeurs Qualcomm Snapdragon, elle pourrait donc utiliser les puces provenant de concurrents tels que Intel ou encore MediaTek ce qui serait préjudiciable à la société de San Diego.

Source  : reuters.com