Média : l’accord entre Vivendi et Mediaset portera sur les contenus

Média : l’accord entre Vivendi et Mediaset portera sur les contenus

 Depuis plus d’un an les deux groupes s’affrontent. Le groupe de Vincent Bolloré et celui de Berlusconi qui redescend dans l’arène politique pour briguer un nouveau mandat seraient sur le point de signer un accord pour clore l’affaire qui les oppose.

La signature de l’accord aura lieu le 19 décembre au tribunal de Milan lors de l’audience dans le cadre de l’enquête ouverte pour "manipulation de marché" contre Vivendi.

D’ici là les avocats s’activent en coulisse pour finaliser les termes de l’accord. Il semblerait, selon des indiscrétions de La Repubblica, que “sauf coup de théâtre de dernière minute” l’accord portera sur les contenus.

Vivendi accepte de passer de 28,8% de participation dans Mediaset à 5%. En échange l’accord prévoit un engagement de Mediaset Premium à fournir des contenus à la joint venture entre Canal+ et Telecom Italia pour concurrencer Netflix sur les contenus à la demande.

Pour rappel, tout est parti d’un accord de partenariat stratégique et industriel entre Vivendi et Mediaset qui avait été signé en 2016. Il prévoyait le rachat par Vivendi du bouquet payant Mediaset Premium et des prises de positions croisées à hauteur de 3,5%. Vivendi avait dénoncé cet accord estimant qu’avait été passé sous silence les mauvais résultats du bouquet lors de sa conclusion. 

Ce désengagement en juillet 2016 du français a fait chuter le cours en bourse du groupe Mediaset. Fin 2016 Vivendi était alors monté au capital de Mediaset dans un raid éclair pour atteindre 28,8% du capital ce qui n’avait pas du tout plu à la famille Berlusconi. La holding familiale de Berlusconi, Fininvest, avait alors saisi la justice accusant le groupe français de “manipulation de marché”. L’enquête vise directement Vincent Bolloré et son bras droit Arnaud de Puyfontaine et Fininvest réclame 3 milliards d’euros à Vivendi.

 

source : La Repubblica