4G : contre l’avis de l’ARCEP, le gouvernement prévoit une augmentation des redevances pour les fréquences

4G : contre l’avis de l’ARCEP, le gouvernement prévoit une augmentation des redevances pour les fréquences

202 millions d’euros. C’est le montant de la hausse que prévoit d’appliquer le gouvernement à la redevance pour la bande de fréquence 1800 Mhz.

Cette opération concerne tous les opérateurs, la bande des 1800Mhz est répartie comme suit : 

 

Dans les derniers chiffres de déploiement publiés par l’ANFR, Free a été assez actif concernant le déploiement des antennes 1800 MHz avec 341 antennes supplémentaires activées durant le mois de dernier (7 179 au total) et 212 supplémentaires autorisées.

L’Express a trouvé une ligne dans le projet de loi de finance 2018 qui précise le montant de l’augmentation :

 

Interrogé par le quotidien, Michel Combot, le directeur général de la Fédération française des télécoms commente “Le gouvernement semble vouloir faire payer plus cher l’usage de certaines fréquences au moment où il nous demande un effort d’investissement important dans les réseaux pour mieux couvrir la France. L’équation devient compliquée”.

Stéphane Richard, PDG d’Orange, quant à lui s’est également exprimé sur le sujet lors de son entretien au Grand Jury d’RTL ce dimanche “On ne peut pas en même temps vouloir des milliards d’euros pour les licences et vouloir aussi que les opérateurs couvrent partout en France”. 

Pour rappel ; le président de l’ARCEP, Sébastien Soriano en septembre dernier avait appelé à une “stagnation” des redevances en échange de contrepartie en termes de couverture et d’investissements de la part des opérateurs.

Il avait par ailleurs mis en garde le gouvernement contre l’appât du gain en ce qui concerne les enchères : “Il est arrivé que le gouvernement envoie des injonctions contradictoires au secteur. Je mets en garde contre une addiction excessive aux enchères juteuses par souci budgétaire”. 

 

source : L’Express