Antenne Free Mobile : au bout de 4 ans de procédure, les travaux devraient débuter

Antenne Free Mobile : au bout de 4 ans de procédure, les travaux devraient débuter

L’installation de l’antenne soulève encore des interrogations mais au bout de 4 ans de tergiversations, dans une zone où la réception est assez mauvaise, le maire cesse de refuser l’implantation.

“Allo ? vous m’entendez mieux là ? …” c’est une phrase que les habitants de Villennes-sur-Seine sont habitués à prononcer. Des voix continuent de s’élever contre l’implantation de l’antenne sur le terrain d’un hotel Campanile. L’association Villennes Initiatives & expressions pense aux conséquences pour la santé des habitants et des enfants d’une crèche située à proximité tout en reconnaissant la nécessité d’une nouvelle antenne : “Des études ont montré que les personnes vivant à proximité des antennes ont plus de chances de développer des maladies graves comme des cancers. Or, cette implantation est en zone habitée avec la garderie juste à côté. Donc oui au réseau mais pas à n’importe quel prix !”.

Mais certains habitants se lassent : “Nous ne pouvons recevoir aucun appel et les SMS sont reçus uniquement ! Les téléphones se déchargent uniquement à cause des SMS que l’on souhaite envoyer et qui ne partent jamais.”

Le maire de son côté est allé au bout des procédures (premier projet d’installation déposé en 2013) et annonce ne pas faire appel de la dernière décision. La justice a donné raison à Free Mobile pour l’installation, il s’agit de “service public” de plus l’antenne se situe sur un terrain privé et sera camouflée dans un arbre.

Le maire reconnaît également qu’il ne sert a rien de chercher un autre endroit “À Villennes, rares sont les endroits où il n’y a pas d’habitants. Il existe d’autres antennes autour de la commune” et des administrés se plaignent “d’avoir une très mauvaise réception téléphonique depuis chez eux”.

La pose de l’antenne devrait donc débuter bientôt malgré une lettre adressée au préfet des Yvelines par certains élus souhaitant qu’un autre emplacement soit trouvé.

 
source : Actu78