Nokia s’effondre en bourse après la publication de ses résultats et annonce des difficultés pour son activité réseau

Nokia s’effondre en bourse après la publication de ses résultats et annonce des difficultés pour son activité réseau

Nokia a annoncé une forte baisse des résultats de son activité réseau au troisième trimestre et prévient que les conditions de marché vont continuer à se durcir en 2017 et 2018. Suite à cela, le titre décroche en bourse (-12,2%).

La baisse de l’activité réseau s’explique par les demandes moins nombreuses des opérateurs pour les réseaux 2G, 3G, 4G. Les ventes ont en effet baissé de 9% ainsi que le bénéfice d’exploitation (-23% à 334 millions d’euros, contre 432 millions d’euros attendus). 
 
L’équipementier finlandais mise désormais sur le déploiement des réseaux 5G mais il faudra encore attendre quelques années. "Il ne faut pas attendre une amélioration de l’activité de réseaux avant 2019. Il n’y a aucun signe de croissance avant" explique à l’AFP Mikael Rautanen, analyste chez Inderes Equity Research.
 
Le conseil d’administration prévoit des conditions de marché plus difficiles et table sur un repli de 4 à 5% du marché en 2017 et de 2% à 5% en 2018. En France il a fait tester sa 5G aux opérateurs Orange et Free et a annoncé vouloir faire de son site de Paris-Saclay la “principale base mondiale” de développement de la 5G.
 
Malgré tout, le bénéfice global a augmenté de 20% sur un an (668 millions d’euros) principalement grâce à Nokia Technologies. La branche brevets enregistre une hausse de 37% de son chiffre d’affaires (483 millions d’euros) principalement due à la résolution de son litige avec LG Electronics (+180 millions d’euros).