30% des connexions mobiles en Europe se feront en 5G en 2025

30% des connexions mobiles en Europe se feront en 5G en 2025

214 millions de connexions mobiles en 5G en 2025, ce sont les prévisions du dernier rapport GSMA “The Mobile Economy : Europe 2017”.

457 millions de personnes en Europe ont souscrit à une offre mobile depuis le début de l’année 2017 ce qui représente 84% de la population du vieux continent. En 2020 selon les prévisions du rapport ils devraient être 470 millions dont près de 60% en 4G. 

Forte croissance des connexions 4G

A la fin de l’année 2016, le rapport recense 226 millions de connexions en 4G en Europe soit plus d’un tiers du total des connexions avec une augmentation de +46% d’une année à l’autre. En 2017 le nombre de connexions 4G devraient dépasser celui des connexions en 3G et atteindre 61% du total des connexions d’ici 2020.

L’Europe dans le trio de tête de la 5G à horizon 2025

En Europe, la Commission et les acteurs du secteur des télécommunications cherchent à jouer un rôle majeur dans le développement des technologies 5G avant son lancement. C’est ce qui pousse GSMA a conclure que le déploiement de la 5G devrait dépasser le taux d’adoption de la 4G lors de son lancement.

Des tests de la 5G de Nokia ont été effectués en France par Free et Orange récemment. L’Arcep a d’ailleurs autorisé Free à tester la 5G. D’ici 2025 près des trois quarts de la population européenne devrait être couverts en 5G. Les pays qui auront la meilleure couverture seront l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France.

GSMA estime que l’Europe devrait atteindre 214 millions de connexions 5G en 2025. A cette date la plus grande part de connexions 5G sera détenue par l’Asie-Pacifique suivie de l’Europe et de l’Amérique du Nord selon le rapport.“Grâce à la 5G l’Europe a la possibilité de reprendre un rôle de leader sur le marché et de pionnier en termes de technologies. Mais il faudra une plus grande implication des institutions européenne et des régulateurs pour accélérer la croissance et le développement de la technologie et pour rendre nos entreprises plus compétitives sur les marchés extérieurs” déclare le directeur de GSMA, Mats Granryd. 

La croissance des revenus mobiles montre des signes de stabilisation

Le marché européen des télécommunications mobiles continue sa croissance mais elle sera relativement lente pour les années à venir, tout juste supérieure à 2%. En 2016 le total des revenus mobiles a atteint 143 milliards d’euros et devrait arriver selon les estimations de GSMA à 146 milliards en 2020. 


Le mobile contribue à l’emploi et à la croissance économique
 
L’écosystème mobile a en 2016 selon l’étude donné du travail à près de 2,6 millions de personnes en Europe. En 2016, les technologies et services mobiles ont généré 3,4% du PIB en Europe, soit une contribution de l’ordre de 540 milliards d’euros de valeur ajoutée. D’ici 2020, ce chiffre passera à environ 670 milliards d’euros (3,9% du PIB), la région connaît une forte croissance de la productivité due à l’adoption continue de la technologie M2M (communication de machine à machine) et à la numérisation accrue de l’industrie et des services.