Fibre : SFR conteste l’attribution du RIP Grand-Est et engage un recours

Fibre : SFR conteste l’attribution du RIP Grand-Est et engage un recours

SFR a déposé un recours contre le réseau d’initiative publique du Grand-Est après avoir perdu l’appel d’offre au profit de NGE-Altitude.

En juillet dernier SFR perdait l’appel d’offre lancé par la région Grand Est pour déployer la fibre sur ce qui constitue le plus grand Réseau d’Initiative Publique.Près de 1 500 000 prises, représentant 10% du plan « France THD » dans les zones d’initiative publique pour un investissement de 1,3 milliard d’euros sur cinq ans. SFR, mauvais joueur avait alors annoncé au président de la région, Philippe Richert dans un courrier menaçant que quoi qu’il se passe il fibrerait cette région. Depuis le groupe a élargi cette position prise sur la région Grand Est à l’ensemble du territoire français.

SFR a confirmé au site Contexte qu’il avait déposé un recours contre le RIP Grand-Est. Depuis l’attribution du marché les choses ont un peu bougé, Philippe Richert a démissionné de ses fonctions de président de région pour des raisons politiques. Lors de l’Université d’été du THD qui s’est tenue à Epernay le président d’Altitude Infrastructure s’est adressé directement à SFR sur ce dossier en affirmant que désormais “Le mieux est de co-investir. C’est ce que je tiens à dire à SFR. Et j’ajoute : nous vous attendons sur nos réseaux”.