Plan THD, le gouvernement s’engage à ajouter un 3e objectif : 100% du territoire fibré en 2025

Plan THD, le gouvernement s’engage à ajouter un 3e objectif : 100% du territoire fibré en 2025

Lors des questions au gouvernement cet après-midi, Laure de La Raudière, co-rapporteur avec son collègue député Eric Bothorel de la mission “flash” couverture numérique du territoire, a interpellé le premier ministre sur l’intégration au Plan Très Haut Débit d’un nouveau jalon, fibre pour tous en 2025. Le gouvernement approuve et s’engage sur ce nouvel objectif.

Le premier objectif du Plan Très Haut Débit est de couvrir en 2022 100% du territoire en très haut débit (dont 80% en fibre), a cela le président Emmanuel Macron a ajouté un deuxième objectif intermédiaire, le "bon" très haut débit à horizon 2020 grâce au mix technologique. Dans leur rapport Eric Bothorel et Laure de La Raudière préconisaient un "engagement ferme de déployer la fibre optique sur 100% du territoire à l’horizon 2025".
 
Laure de La Raudière s’est ainsi exprimée devant la représentation nationale “nous préconisons qu’un troisième jalon soit ajouté au plan Très Haut Débit, ce doit être l’objectif de la fibre pour tous. Ne pas le faire reviendrait à créer après 2022 une nouvelle fracture numérique insupportable pour ceux qui se contenteront d’un accès très haut débit par satellite ou 4G". La demande était claire le gouvernement va-t-il s’engager et reprendre cet objectif ? Oui.
 
C’est Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires, qui s’est chargé de répondre. Après avoir salué la qualité du rapport remis la semaine dernière il a affirmé que le gouvernement est convaincu que “le numérique est un droit essentiel pour tous les français” et a poursuivi en déclarant qu’il allait s’engager sur ce point pour intégrer un troisième jalon au Plan THD : “donc, très concrètement, l’engagement que vous nous demandez : d’avoir un territoire fibré pour tous les français en 2025, bien évidemment c’est un engagement que nous prenons”.