FTTH : Les RIP ne sont pas forcément financés par l’argent public, le privé peut même financer 85% du projet

FTTH : Les RIP ne sont pas forcément financés par l’argent public, le privé peut même financer 85% du projet

 
Ce matin a débuté ’l’Université d’été du THD, marquant véritablement la rentrée de septembre dans le secteur de l’aménagement et du développement numérique des territoires. 600 participants sont attendus, acteurs du THD – élus, collectivités et industriels – autour d’un programme inédit en plein cœur de l’actualité : cohérence territoriale pour la construction des réseaux THD de demain, défis numériques, économie des territoires, agriculture 2.0, nouveaux métiers du numérique, smart-cities, santé et enseignement.
 
Lors de cette université d’été, a été présenté le projet de RIP THD de la région Grand Est, avec un déploiement intégral en FTTH en 5 ans et demi. Le financement de ce projet a également été présenté et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas forcement les collectivités qui financent majoritairement ces RIP. Ainsi, la région, Grand Est est parvenue à faire financer son projet à 85% par le secteur privé et ne va donc injecter au final que 15% du budget global. Les entreprises privées se financeront grâce à la redevance que payeront les FAI pour utiliser ces réseaux FTTH.

 Merci @fthorin