Altice rachète MiLibris, spécialiste et leader français des kiosques numériques

Altice rachète MiLibris, spécialiste et leader français des kiosques numériques

MiLibris, c’est cette entreprise qui a réussi le pari fou de propulser les trois-quarts de la presse française sur supports numériques.

 Alain Weill, directeur général de SFR Media l’a confirmé à la Correspondance de la Presse, Altice « a pris début août 100% du capital de MiLibris », sans dévoiler le montant de l’opération. Cette entreprise française leader de la publication numérique en France et qui opère aussi à l’international a créé une plateforme évolutive permettant à un grand nombre de groupes de presse de proposer aujourd’hui leurs journaux et magazines via des kiosques numériques, c’est d’ailleurs elle qui a développé SFR Presse. Ce rachat n’est donc pas surprenant puisqu’il s’intègre pleinement dans la stratégie du groupe de Patrick Drahi. Les solutions techniques apportées par MiLibris sont d’ailleurs utilisées par Le Figaro, Le Parisien, l’Obs, Challenges, L’Equipe ou encore Sciences et avenir. Si ces derniers n’appartiennent pas à Altice, une nouvelle forme de dépendance pointe le bout de son nez à l’heure où SFR est dans le viseur de Bercy qui applique la TVA à taux réduit de la presse (2,1%) à ses abonnés. Le gouvernement songerait d’après Les Echos à « limiter l’application de la TVA réduite touchées par les journaux qui sont présents dans ces kiosques presse. Et donc faire en sorte que cette TVA à taux réduit s’applique aux revenus réels liés à la presse. Ce qui diminuerait considérablement les gains de TVA de SFR et Bouygues.»