Hausse des tarifs chez SFR, Bouygues et Orange : « un choix un peu machiavélique »

Hausse des tarifs chez SFR, Bouygues et Orange : « un choix un peu machiavélique »

C’est la polémique de l’été, tous les grands opérateurs sauf Free ont augmenté leurs tarifs en profitant des vacances pour tenter de faire passer la pilule « en douceur ». Pas dupes, 60 Millions de consommateurs et UFC-que-choisir sont très vite montés au créneau.

Contacté par Franceinfo, Bernard Dupré, président de l’association française des utilisateurs de télécommunications (AFUTT) est revenu sur les pratiques des opérateurs en question."Le fait que ça se passe au cœur de l’été, ce n’est pas une coïncidence » dénonce t-il. Sa conviction est fondée : « C’est un choix un peu machiavélique pour essayer de ne pas avoir trop de désabonnement sur ces augmentations de tarifs.» Pour autant, « Il faut quand même distinguer les augmentations catalogue pour les nouveaux abonnés et l’augmentation des tarifs sur son parc d’abonnés, là c’est beaucoup plus délicat car la grille tarifaire est un élément constitutif du contrat, il y a donc modification unilatérale du contrat", prévient l’intéressé. Dans ce cas, l’abonné a 4 mois pour résilier sans frais, à partir de de l’augmentation du prix.

A noter que l’Affut a reçu une kyrielle de plaintes et a émis une demande à SFR, à savoir prévenir par sms ses clients de changement de tarification.