Un maire propose son terrain personnel afin de permettre à Free d’installer une antenne et faire face à la grogne de citoyens

Un maire propose son terrain personnel afin de permettre à Free d’installer une antenne et faire face à la grogne de citoyens

 
Univers Free box vous avait déjà rapporté en juin dernier, le conflit entre Free, qui doit installer une antenne à Villampuy en Eure-et-Loir et un collectif d’habitants qui s’y oppose. Ce dernier considère que les règles d’urbanisme ne sont pas respectées et craint que « le socle de l’antenne de 5m2 environ soit positionné à plus des trois mètres réglementaires de la limite séparative des maisons ». La promesse pour ce petit village de bénéficier enfin de la 4G et de la redevance de 3000€ versée par Free n’auront pas suffit à convaincre et une pétition avait donc été lancée pour demander à Free de faire marche arrière ou au maire d’annuler le permis.
 
Une réunion avec les habitants, le maire et le député, s’est donc tenue vendredi soir dernier. Il a été indiqué que n’ayant pas d’autres terrains communaux adaptés, la seule solution serait d’installer l’antenne sur le terrain d’un cultivateur, le long de la route départementale. « Problème : Free doit légalement se raccorder à un transformateur public, or, le long de la départemental, chez les cultivateurs, les transformateurs sont privés » explique l’Echos Républicain, qui rapporte l’information. « Ça coûte environ 15.000 euros pour construire un transformateur, et personne à Villampuy n’est d’accord pour payer cette somme » a précisé le maire de Villampuy en Eure-et-Loir. Ce dernier a donc proposé une solution pour débloquer la situation, et a « proposé son terrain privé, un champ le long de la départementale, à près de 800 mètres du village. Quitte à payer en partie l’installation du transformateur public, et à empocher les 3.000 euros », rapporte le journal.
 
Cette solution a mis tout le monde d’accord, mais il faut maintenant que Free l’accepte. Mais ce dernier n’est pas obligé d’accepter. Le Maire a d’ailleurs indiqué « On marche sur des œufs, car quand on signe un accord, normalement, on le respecte. D’autant plus que Free a déjà payé 1.500 euros pour avoir le branchement rue du Bois-Robin. Si on propose quelque chose, il faut que ce soit calé, et que tout le monde soit ok. »
 
Il reste maintenant 2 semaines avant que le socle en béton ne soit coulé. Et si Free n’acceptait pas la proposition du maire, des habitants ont déclaré vouloir tout faire pour empêcher l’installation de l’antenne dans le village, même à bloquer la route aux camions.
 
Merci à R-Sport