Vivendi écarte l’idée d’une fusion de Telecom Italia avec Orange

Vivendi écarte l’idée d’une fusion de Telecom Italia avec Orange

Actionnaire principal de Telecom Italia (24%) dont il a obtenu les deux tiers des sièges de son conseil administration le 4 mai dernier, Vivendi, est catégorique, une fusion entre Orange et Telecom Italia n’aura jamais lieu.

Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi mais aussi président exécutif de Telecom Italia est allé droit au but dans une interview accordée à La Stampa le week-end dernier, assurant que "TIM ne sera jamais français. Il est et restera une entreprise italienne". Egalement administrateur délégué provisoire de l’opérateur suite au départ récent de l’ex-directeur-général Flavio Cattaneo permettant entre autres à Vivendi d’asseoir son contrôle sur sa filiale, ce dernier a aussi coupé court à toute discussion autour d’une éventuelle fusion avec Orange : "Je veux être clair : cela ne se produira pas. Telecom Italia sera un consolidateur, pas une proie".

Pour rappel, 13 juin dernier, Stéphane Richard, PDG d’Orange s’était déjà exprimé sur un rapprochement avec Vivendi : « L’essentiel de la valeur de Vivendi, c’est Universal. Il n’y a que des bouts de Vivendi qui pourraient théoriquement nous intéresser, Canal+ et Telecom Italia.” Avant de poursuivre que l’entrée au capital de Canal+ ou le rachat éventuel de Telecom Italia ne sont pas envisageables actuellement «car le groupe est concentré sur d’autres objectifs plus générateurs de croissance comme la banque ou la cybersécurité.»

Source : Reuters