Vivendi change la direction de Telecom Italia

Vivendi change la direction de Telecom Italia

Après 16 mois en tant qu’administrateur délégué de l’opérateur italien, Flavio Cattaneo quitte Telecom Italia avec un bonus conséquent sur fond de différend avec Vivendi qui contrôle l’opérateur italien.

Le torchon brûlait depuis plusieurs semaines entre Cattaneo et Vivendi. Amos Genish, ancien PDG de Telefonica Brasil devenu chef de la convergence chez Vivendi va reprendre ses fonctions le 28 juillet. Vivendi avait proposé à Cattaneo de lui adjoindre Amos Genish en qualité de directeur général mais Cattaneo aurait refusé selon des sources proches du dossier. C’est aussi un signe d’apaisement que Vivendi envoie au gouvernement italien avec lequel Cattaneo était en conflit sur le déploiement du réseau très haut débit. Il souhaitait déployer un réseau en parallèle de celui d’Open Fiber (Enel et la caisse des dépôts et des consignation de la péninsule) ce qui avait créé des tensions entre Telecom Italia et le gouvernement qui soutenait le projet de Open Fiber. Ce projet baptisé Cassiopea a été gelé après l’annonce du départ de Cattaneo selon Reuters.

Il sera remplacé par un triumvirat comprenant Giuseppe Recchi, vice-président de TI, Arnaud de Puyfontaine président TI et le nouvel arrivant Amos Genish. Cattaneo quant à lui quitte l’opérateur italien avec un bonus record concédé par un contrat avantageux signé il y a 16 mois compris dans une fourchette entre 30 et 40 millions d’euros. Il avait pris ses fonctions en mars 2016 pour un mandat de quatre ans. 

 

Sources : Reuters/Le Monde