SFR dénonce la prise d’otage de TF1 et engage aujourd’hui les actions en justice nécessaires

SFR dénonce la prise d’otage de TF1 et engage aujourd’hui les actions en justice nécessaires

 
La réaction de SFR à la décision de TF1 de cesser la diffusion de ses chaînes gratuites et du replay des offres de l’opérateur ne s’est pas fait attendre. Il explique qu’il a « découvert par voie de presse cette inique tentative de prise d’otage de ses clients » et « s’étonne que TF1 ait choisi de ne pas attendre la conclusion des recours en cours, celui formulé par SFR devant le CSA comme celui d’Orange devant le Tribunal de Commerce. »
 
SFR rappelle que « TF1 souhaite, après 30 ans, désormais être rémunéré pour la diffusion de sa chaîne gratuite. Pour la première fois depuis la création du câble et de l’ADSL, une télévision veut être rémunérée pour la diffusion de sa chaîne gratuite ». Et de préciser que « le Groupe TF1 jouit d’une position dominante sur le marché français et qu’il dispose d’une licence de diffusion hertzienne gratuite »
 
Même si TF1 a demandé a SFR de mettre fin à la diffusion de ses chaînes, ces dernières sont toujours disponibles sur les box de SFR. Et l’opérateur ne compte visiblement pas se laisser faire et stopper la diffusion de TF1, TMC, NT1, HD1 et LCI. Concernant myTF1, SFR indique qu’il est disponible sur tablette, mobile ou en OTT sur certains téléviseurs.
 
Mais les choses ne vont pas en rester là puisque SFR annone qu’il « engagera dès aujourd’hui, toute action judiciaire nécessaire ».