Iliad Italia : Feu vert de l’autorité de la concurrence pour la cession des actifs de Wind Tre

Iliad Italia : Feu vert de l’autorité de la concurrence pour la cession des actifs de Wind Tre

L’antitrust italien dans une communication officielle a donné son feu vert à l’acquisition par Iliad des actifs que la Commission européenne avait demandé à Wind et Tre de céder lors de la fusion des deux sociétés.

L’opération de concentration n’est pas soumise à l’obligation de déclaration en raison du plafond de chiffre d’affaires. Nous l’apprenons dans le Bulletin officiel de l’Autorité, elle n’interviendra pas car les chiffres d’affaires des sociétés concernées pour leur dernier exercice ne dépassent pas 499 millions d’euros, seuil en dessous duquel l’Autorité n’a pas vocation à intervenir. “En ce qui concerne les actifs cédés, l’estimation du chiffre d’affaires relatif aux sites de transmission aussi bien que celle concernant le chiffre d’affaires lié aux fréquences et aux sites cédés, basées sur la valeur actuelle des coûts d’acquisitions de tels actifs, indique une valeur inférieure à 499 millions d’euros”.

Pour rappel l’accord avec la société résultant de la fusion Wind et Tre et Iliad prévoit : 

  • le transfert de plusieurs bandes de fréquences pour un total de 450 millions d’euros : 2x 35 MHz pour la 3G/4G(2x 5 MHz en 900 MHz, 2x 10 MHz en 1800 MHz, 2×10 MHz en 2100 MHz et 2x 10MHz en 2600 MHz) 
  • ainsi que l’acquisition de plusieurs sites en zones denses,
  • l’engagement d’activer « soit un accord de RAN Sharing (partage de réseau) sur les zones rurales avec Wind/H3G, soit d’acquérir sur cette zone plusieurs milliers de sites macro auprès de Wind/H3G ou à des tiers ».
  • et enfin, un accord d’itinérance 2G, 3G et 4G sur le réseau fusionné des deux opérateurs pour une durée de 5 ans, renouvelable à l’initiative d’Iliad si besoin.