Netflix franchit la barre symbolique des 100 millions d’abonnés

Netflix franchit la barre symbolique des 100 millions d’abonnés

Le mastodonte américain de la vidéo à la demande a annoncé hier avoir gagné plus d’abonnés que prévu au deuxième trimestre (+5,3 millions), pour une base totale de 104 millions d’utilisateurs.  

D’après Netflix, la majeure partie de la croissance en terme d’abonnés provient de l’international (+4,14 millions), où ce dernier a investi massivement, notamment en Europe afin de rivaliser avec Amazon en s’établissant comme un service de vidéo mondial. Autre constat, la plate-forme SVOD compte à présent plus d’abonnés en dehors des Etats-Unis (50,1%), son évolution est régulière en Amérique Latine et s’accélère en Europe dans l’ensemble. De très bonne augure pour la suite puisque Netflix commence à peine en Asie. 

Comme prévu, le groupe a enregistré une perte de 13 millions de dollars à l’international au second trimestre mais s’attend à un bénéfice de 30 millions de dollars au prochain.

"Nous avons sous-estimé la popularité de notre solide liste de contenu qui a conduit à une acquisition plus élevée que prévu dans tous les principaux territoires", explique Netflix dans un communiqué. Le PDG de Netflix, Reed Hastings, a quant à lui souligné avoir « une grande opportunité en Asie dans les années à venir".

A noter que le chiffre d’affaires total du groupe s’élève à 2,8 milliards de dollars, soit une hausse de 32,3% par rapport à la même période de 2016. Après la publication des ces chiffres, les actions de Netflix ont bondi de plus de 10%. Pour rappel, Free a attaqué récemment Netflix en justice estimant avoir été lésé sur les débits moyens calculés chaque mois par le géant américain via son ISP Speed Index.

 

Source : AFP