SFR loucherait sur le marché de l’édition pour justifier une baisse de la TVA sur ses forfaits

SFR loucherait sur le marché de l’édition pour justifier une baisse de la TVA sur ses forfaits

Michel Combes, PDG d’SFR serait en discussion avec les maisons d’édition pour intégrer à sa plateforme de titre de presse une partie des catalogues des éditeurs.

Nous vous parlions de la petite astuce fiscale qui consiste à intégrer une offre de presse payante dans les forfaits mobiles puis d’appliquer une réduction égale au prix de l’offre en récupérant au passage la différence sur les taux de TVA. L’opération est invisible pour le client qui à l’impression de se voir offrir réellement une option payante. Mais l’opérateur qui pratique ce type de ristourne peut récupérer environ 1 euro de TVA par forfait et par mois. Multiplié par le nombre d’abonné cela devient assez vite juteux.

Figurez-vous que la presse n’est pas la seule à bénéficier d’un taux de TVA réduit. Les livres sont soumis à un taux réduit de TVA fixé à 5,5 % (ou 2,1 % en Corse, Guadeloupe, Martinique et à La Réunion). La Lettre de l’audiovisuel nous apprend que SFR serait en train de négocier un accords avec les éditeurs pour inclure une offre “édition” dans ses forfaits. Cela permettrait de justifier auprès de Bercy la baisse de la TVA qu’il veut faire appliquer à ses forfaits téléphoniques.